Terrorisme : pour le juge lillois Marc Trévidic, "l'état d'urgence, c'est débile"

Publié le Mis à jour le
Écrit par @f3nord

"N'imitez pas l'état d'urgence, c'est débile", a conseillé l'ex-juge antiterroriste Marc Trévidic à la Belgique, après les attentats de Bruxelles, dans une interview au Soir. Le magistrat est actuellement premier vice-président au tribunal de grande instance de Lille.

Dans l'interview qu'il a accordée au journal belge Le Soir (lien payant), Marc Trévidic n'y va pas par quatre chemins. "N'imitez pas l'état d'urgence, c'est débile", conseille le premier vice-président au tribunal de grande instance de Lille, ancien juge antiterroriste, à la Belgique après les attentats de Bruxelles survenus la semaine dernière. "L’état d’urgence montre que la France a une tradition assez autoritaire, même si dans l’ensemble elle reste une démocratie", explique-t-il. "Sur l’aspect sécuritaire, les Français sont capables d’accepter tout et n’importe quoi".

"Les flopées de perquisitions administratives qui ne servent à rien, c’est très lourd, très dérogatoire à notre système, pour une efficacité très limitée", poursuit le magistrat. "N’imitez pas ça ! Ça n’a pas de sens. C’est débile. Mais on ne peut pas le dire. Il faut que tout le monde soit d’accord. On a vécu cela aux Etats-Unis après le 11 septembre 2001". Pour Marc Trévidic, les actions menées sous couvert de l'état d'urgence peuvent même se réveler contre-productives face à "des jeunes qui sont tangents". "Si vous défoncez leur porte à 4h du matin, que vous les assignez à résidence pendant trois mois, ce qui a pour conséquence que certains perdent leur boulot, expliquez-moi en quoi ils sont moins dangereux ensuite ?", argumente-t-il. "Tout homme sensé comprend qu’on attise le feu avec de telles méthodes. On tape n’importe qui, n’importe comment".