Transpole : la fraude diminue

© MAXPPP
© MAXPPP

Selon Transpole et les élus de la métropole lilloise, l'intensification de la lutte contre la fraude ces derniers mois montre toute son efficacité. 

Par Laura Lévy-Antoine Morvan

La fraude dans les transports en commun a baissé ! Une petite victoire saluée ce vendredi par les élus et la direction de Transpole. Lutter contre les resquilleurs serait donc possible. Comment ? La réponse de Gérald Darmanin, vice président en charge des transports à la Métropole européenne de Lille : " D'abord, en communiquant beaucoup sur le fait qu'on était désormais intransigeants. Ensuite, en demandant à Transpole de multiplier les contrôles et les contrôleurs. Il ne respectait pas tout à fait le nombre de contrôles et de contrôleurs qu'ils devaient avoir. Et troisièmement, en mettant des policiers municipaux aux côtés des contrôleurs, ce qui permet de demander les pièces d'identité."

Comme à Tourcoing, ville-pilote, où les contrôleurs sont accompagnés de policiers municipaux 3 fois par semaine. En un an, le taux de fraude est passé de 18,3% à 14,4%. Presque 4 points en moins. L'objectif à présent : atteindre la barre des 10% de fraude.
Transpole : la lutte contre la fraude prouve son efficacité
7 stations de métro de la métropole lilloises seront bientôt équipées de portiques. De quoi faciliter le travail des 200 contrôleurs du réseau.

Sur le même sujet

Les + Lus