• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Trois hommes interpellés après une course-poursuite avec les gendarmes de la Somme

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Le lundi 15 février, trois malfaiteurs ont été interpellés, en fin de matinée, à Port-le-Grand, près Abbeville (Somme), après une course-poursuite avec les gendarmes. La traque a débuté après que le trio a été pris en flagrant délit de cambriolage à Ponthoile dans la Somme. 

Par Halima Najibi

Le lundi 15 février 2016 vers 11h20, un témoin signale au Centre opérationnel de la gendarmerie qu'une tentative de cambriolage est en cours à Ponthoile commis par trois individus dans une Renault Megane noire. Immédiatement, la compagnie de gendarmerie d'Abbeville déploie un important dispositif pour tenter d'intercepter le véhicule en question. Dans les minutes qui suivent, le véhicule est à nouveau signalé au Crotoy. Une patrouille de la brigade de Rue, présente dans la commune, intercepte le message et repère le véhicule. Une poursuite s'engage alors, tandis que de nombreuses patrouilles convergent vers la position des fuyards.

S'ensuit une course-poursuite qui aurait pu virer au drame
 

Finalement, les malfaiteurs s'engagent à grande vitesse sur le chemin de la ferme des Amourettes à Port-Le-Grand, qui se trouve être un cul-de-sac. Réalisant leur erreur, ils tentent de faire demi-tour, mais les gendarmes d'Abbeville leur barrent le passage. Alors que les malfaiteurs leur foncent dessus, les gendarmes procèdent aux sommations réglementaires et sont contraint de faire usage de leurs armes à quatre reprises pour faire stopper le véhicule. Ce qui leur a sans doute sauvé la vie. Personne n'est blessé.

Face aux tirs des gendarmes, les malfaiteurs stoppent, et font un demi-tour d'urgence avant de s'enliser dans le marais attenant au chemin. Ils abandonnent le véhicule sur place et prennent la fuite à pied dans différentes directions. Ils sont tous les trois rattrapés dans les 10 minutes suivantes par les nombreux militaires arrivés en renfort sur le secteur. En moins de trois heures, le groupement de gendarmerie de la Somme mobilise plus d'une centaine de militaires, dont des enquêteurs de la Section de Recherches et du GIR d'Amiens, un hélicoptère et deux équipes cynophiles pour appuyer les enquêteurs de la compagnie d'Abbeville. Les fuyards sont aussitôt placés en garde-à-vue pour violence volontaire avec arme, vol aggravé, et recel de leur véhicule volé. L'enquête est confiée aux gendarmes d'Abbeville.

A l'issue de leurs gardes à vues, les malfaiteurs seront présentés au parquet ce mercredi 17 février. 

Sur le même sujet

Effondrement chaussée centre-ville d'Amiens

Les + Lus