VIDEO. Miss Univers : la Nordiste Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

Maëva Coucke, la Nordiste Miss France 2018, a fait une chute sans gravité pendant le défilé en maillot de bain. Oups...

Maëva Coucke : la chute...
Maëva Coucke : la chute... © MISS UNIVERS / YOUTUBE
Accident de talons. Maëva Coucke a chuté lors du défilé de maillot de bain des épreuves préliminaires de Miss Univers 2019. La Nordiste, Miss France 2018, participe à ce concours prestigieux à Atlanta ce week-end.  Elle voulait se qualifier pour la finale qui a lieu dans la nuit de dimanche à lundi (heure française). Elle s'est relevée très rapidement, sans encombre.

Voici les images de cette chute. Maëva Coucke n'est pas la seule à être tombée. Quatre autres candidates (sur 90) ont vécu le même genre de petite mésaventure la nuit dernière.
 
Miss France tombe lors des épreuves préliminaires à Miss Univers 2019

Maëva Coucke va bien et elle a réagi avec humour à ce petit incident. "Bon les amis une petite vidéo... de la France qui tombe !", a-t-elle déclaré dans une story Instagram. « J’ai envie de vous dire que ça s’est plutôt bien passé outre le fait que je sois complètement tombée par terre. (...) Je voulais faire une petite vidéo pour dire que je ne me suis pas fait mal. J’ai envie de dire c’est la faute à pas de chance, c'est la faute au sol, la faute aux talons... Je ne sais pas. Bref, j’ai glissé, ce n’est pas bien grave. C’est du live, y a des choses qu’on ne contrôle pas et malheureusement on ne contrôle pas les chutes."
 
Maëva Coucke réagit à sa chute dans une story Instagram

Et elle ajoute dans un post Instagram quelques heures plus tard : "La leçon que j’en tire est que tomber et se relever est le principe même de la vie d’une femme, le principal c’est d’avancer peu importe les obstacles. Si tu tombes 9 fois, relèves toi 10 fois et garde la tête haute !".

Maëva Coucke a aussi reçu le soutien de nombreuses anciennes Miss :  "Tu es magnifique Maëva. Ta réaction est top et tellement positive. Go go go beautiful lady. You rock !!", a par exemple écrit Linda Hardy, Miss France 1992.
 
Voir cette publication sur Instagram

PRELIMINARY SHOW - Hier soir j’ai vécu la pire hantise d’une Miss : tomber sur scène. Jusqu’ici ça ne m’était jamais arrivé, mais la vie nous réserve parfois des bonnes comme des mauvaises surprises. Il faut tirer une leçon de chaque expérience, et la leçon que j’en tire est que tomber et se relever est le principe même de la vie d’une femme, le principal c’est d’avancer peu importe les obstacles. Si tu tombes 9 fois relèves toi 10 fois et garde la tête haute ! Nos expériences nous font grandir, mûrir et nous rendent plus forte. 💪🏼 Je tiens à vous remercier pour vos messages et à vous rassurer je ne me suis pas blessée. Merci pour votre soutien, je vous aime ❤️❤️❤️ PRELIMINARY SHOW - Last night I experienced the worst obsession of a Miss: falling on stage. So far it has never happened to me, but life sometimes gives us good as bad surprises. A lesson must be learned from each experience, and the lesson I draw from it is that falling and standing up is the very essence of a woman's life, the main thing is to move forward regardless of obstacles. If you fall 9 times raise 10 times and keep your head high! Our experiences make us grow, mature and make us stronger. 💪 I want to thank you for your messages and to reassure you I did not hurt myself. Thank you for your support, you are the best ❤ #missuniverse #missuniverse2019 #missfrance #staystrong #keepyourheadup #thankyou #proud

Une publication partagée par Maëva Coucke (@maevacouckeoff) le



Rien de bien grave donc. Et pas de conséquence : la Nordiste sera bien présente en finale dans quelques heures. Et elle se verrait bien suivre les pas d'une autre Nordiste, Iris Mittenaere, Miss Univers 2016... (Vous pouvez lui donner un coup de pouce en votant ici)
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
miss france culture people
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter