• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉOS. Pantoufle à pépère, moule à spéculoos... quelques idées de cadeaux de Noël made in Nord Pas-de-Calais

© France 3
© France 3

Il ne reste qu'à peine plus de 24 heures pour trouver votre cadeau !

Par Q.V avec Claire Chevalier, Lila Haffaf et Anaïs Hanquet

À J-1, si vous n'avez pas encore de cadeau de Noël, vous pouvez commencer à paniquer. Si c'est l'inspiration qui vous manque, voici en tout cas quelques idées de cadeaux made in Nord Pas-de-Calais.

 

Les pantoufles à pépère de Hem


Certes, les semelles sont du Périgord, les écussons sont de Saint-Étienne et l'assemblage se fait en Charente, mais les "pantoufles à pépère" commercialisées à Hem sont surtout faites à partir de tissu de Roubaix. 
 

La Pantoufle A Pépère

Venez à La Supérette aujourd'hui, dimanche et lundi pour vos pantoufles préférées. On sera très contents de vous voir !



"C'est beaucoup plus facile de travailler avec des acteurs français. On parle la même langue, la proximité fait qu'on est livrés très rapidement, on peut être réactif" souligne Arnaud Loisel, directeur de l'enseigne "made in France", qui connaît un rush de Noël intense.  "En trois semaines, sur le web, on fait presque la moitié du chiffre de l'année."

Cette année, la boutique a vendu 15 000 paires, de toutes sortes. "On peut être tendance avec des charentaises parce qu'on propose des imprimés, des écossais, qui suivent les tendances de la mode. On peut être cool chez soi, pépère, mais avoir la classe en même temps."
Comptez 55 euros la paire.
 
Besoin d'un cadeau de Noël de dernière minute ? Voici la Pantoufle à pépère
Arnaud Loisel, Directeur - La Pantoufle à Pépère ; Barbara Liétar, Directirce - La Pantoufle à Pépère - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Reportage de Claire Chevalier et Benoît Bugnicourt. Montage d'Antonio Da Fonseca

 

Le moule à spéculoos à Cassel


Peut-on faire plus traditionnel qu'un spéculoos en forme de Saint-Nicolas dans les Flandres ? Stéphane Lemaire, sculpteur sur bois à Cassel, sculpte également des moules à l'effigie d'animaux. 

Aujourd'hui, l'artisan fait revivre cette tradition datant du XVIIIe siècle, qui consistait à s'offrir des gâteaux de spéculoos l'effigie du Saint. "Ce qui était offert, c'était pas le moule, c'était le gâteau" s'amuse-t-il. "Ça, ça restait chez le boulanger."

"C'est un objet de la région qu'on ne voit plus souvent mais qui était vraiment très utilisé dans les Flandres" souligne-t-il. Les moules peuvent être trouvés dans une boutique à quelques pas de là, aux côtés d'une variété de friandises traditionnelles.
 
Besoin d'un cadeau de Noël de dernière minute ? Voici les moules à spéculoos de Cassel
Stéphane Lemaire, Sculpteur sur bois ; Christine Seydlitz, Gérante boutique Racines - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Reportage de Lila Haffaf et Flavien Bellouti. Montage d'Isabelle Lefebvre.

 

La parure de lit à Nieppe

Pour passer la nuit dans de beaux draps, il y a également la parure de lit (presque) entièrement fabriquée dans les Hauts-de-France. 

Couture, découpe, pliage, emballage, le plus gros est fait à la main, dans les ateliers Nieppois de Vanderschooten. Les fournisseurs, eux, sont français. "On essaie de se démarquer des fournisseurs asiatiques par la réactivité, par les quantités..." note Frederic Hilde, 
responsable du site. Même le sous-traitant chez qui la teinture est faite se trouve à quelques kilomètres de là.

Et le PDG, Bernard Vanderschooten, d'ajouter : "On s'inspire un peu de ce qui se passe dans l'alimentation. La plupart des gens aujourd'hui cherchent à savoir d'où viennent les produits qu'ils mangent. Nous, on leur propose de savoir d'où viennent les produits dans lesquels ils vont passer beaucoup de temps." D'où un investissement de 130 euros pour une parure de ce type.
 
Besoin d'un cadeau de Noël de dernière minute ? Voici la parure de lit made in Nieppe
Intervenants : Frederic Hilde, Responsabe du site ; Bernard Vanderschooten, PDG du groupe Vanderschooten - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Reportage d'Anaïs Hanquet et Jean-Marie Barféty. Montage de Michelle Vansteenkiste

 

De la céramique de Roubaix


Dernière idée : de la vaisselle en céramique made in Roubaix. "Dans le métier, on dit que pour être un bon tourneur, il faut tourner pendant sept ans un peu tous les jours !" s'amuse Nathalie Ribout.

"Je suis très attirée par la forme ronde du bol, de façon à ce que quand on le tient dans la main, ça soit quelque chose de chaleureux, de cocooning, qu'on ait envie de se prendre un thé, un chocolat ou une soupe et qu'on soit bien avec son bol et qu'on se sente détendu."

Sophie Masson, elle, se sent surtout à l'aise avec la porcelaine. "C'est fin, c'est hyper agréable à travailler ! Il y a une espèce de transparence magnifique qui n'existe pas dans les autres terres, donc vraiment. C'est un régal aussi à peindre."
 
Besoin d'un cadeau de Noël de dernière minute ? Voici la céramique de Roubaix
Nathalie Ribout, Céramiste - Le Hibou dans la tasse ; Sophie Masson, Céramiste - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Reportage de Claire Chevalier et Antoine Morvan. Montage de Bertrand Deleporte.

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus