Crise à l'UMP: 10 jours pour réexaminer les résultats, "ça ne suffira pas", selon Patrice Gélard

Patrice Gélard, le sénateur UMP de Seine-Maritime et maire de Sainte-Adresse, préside la Cocoe. Il était notre invité ce soir dans le 19/20 pour évoquer la crise à l'UMP dans ce duel Copé-Fillon.

Alain Juppé, président et fondateur de l'UMP, rappelé comme médiateur dans ce combat fratricide au sein de l'UMP a proposé la création, sous sa présidence, d'une instance chargée de réexaminer dans les 10 jours les résultats du scrutin, notamment "sur la base des conclusions de la Cocoe". Le président de la Cocoe, Patrice Gélard, a estimé ce soir sur notre antenne, que "dix jours ça ne suffira pas".  

Il est revenu sur le psychodrame de ces derniers jours. "Je me suis efforcé que nos réunions se passent le mieux possible dans un consensualisme. Nous l'avons eu jusqu'à lundi soir. Après les choses se sont gâtées. Mais ce n'est pas de notre fait."

Patrice Gélard a reconnu une "grande erreur". "Nous avons dépouiller trop vite. Le nombre de votants a été sous-estimé. Il nous aurait fallu 15 jours voire un mois".

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité