Cet article date de plus de 8 ans

"Mort pour la France" Latifa Ibn Ziaten rend hommage dans un livre à son fils tué par Mohamed Merah

Il y a un an, Imad Ibn Ziaten était tué par Mohamed Merah à Toulouse. Sa mère Latifa, habite Sotteville-lès-Rouen. Elle sort ce mercredi 6 mars un livre à la mémoire de son fils et veut promouvoir la paix et le respect.
Latifa Ibn Ziaten est la mère de Imad Ibn Ziaten, la première victime de Mohamed Merah.
Latifa Ibn Ziaten est la mère de Imad Ibn Ziaten, la première victime de Mohamed Merah. © PASCAL PAVANI / AFP
"Je suis fière d'Imad, il est mort digne, il est mort debout. C'est pour cela que je n'ai pas le droit de rester assise." Latifa Ibn Ziaten ne reste sûrement pas assise. Depuis la mort de son fils en mars 2012, la mère de Imad, première victime de Mohamed Merah, n'a eu de cesse de se battre pour faire reconnaître la mort de son fils et celles des deux autres militaires assassinés à Toulouse. Depuis novembre dernier, l'Etat français a déclaré que ses militaires étaient morts au service de la nation. 

Myriam Libert et Jérôme Bègue l'ont rencontré. C'est un témoignage poignant.

Nous diffusons ce reportage dans le cadre d'une série sur des portraits de femmes remarquables de Haute-Normandie.


Une association pour aider ces "enfants perdus" tentés par le djihad


Mais son combat ne s'arrête pas là. Latifa Ibn Ziaten va à la rencontre de jeunes, fait le tour des collèges et lycées pour transmettre son message de paix et de tolérance. L'habitante de Sotteville est allée jusqu'à Toulouse, elle a rencontré des jeunes qui lui ont dit que Mohamed Merah était "un martyr de l'islam, un héros". Latifa leur révèle alors qu'elle est la mère d'un des soldats tués par Mohamed Merah. Le groupe était confus et s'est excusé auprès d'elle. Pour Latifa, cela prouve que ces jeunes "sont perdus. Ils n'ont aucune culture, ni française, ni musulmane, il n'y a rien. Ce sont des enfants qui sont mal élevés, mal éduqués. Et c'est la faute à certains parents qui ne font rien".  Latifa Ibn Ziaten vient de créer une association, l'association Imad, pour venir en aide à ces jeunes tentés par le djihad, et instaurer un dialogue interreligieux. Cette structure "éducative, laïque et républicaine" devrait intervenir aussi bien en milieu carcéral que dans les écoles.

Suivez l'actualité sur l'affaire Merah par France 3 Midi-Pyrénées



Soirée spéciale sur Mohamed Merah ce soir sur France 3
Dès 20 heures 45, un documentaire "affaire Merah: itinéraire d'un tueur" de Jean-Charles Doria sera diffusé avec les témoignages de Latifa Ibn Ziaten mais aussi de la mère et de la soeur de Mohamed Merah.
Puis dès 22 heures 45, Pièces à conviction revient sur "l'incroyable échec des services secrets". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société