Cet article date de plus de 8 ans

La réunification de la Normandie ? pluie de réactions

Les Alsaciens se sont sentis peu concernés par le référundum sur l'union de leurs deux départements. S'il est difficile de savoir ce qu'il en aurait été de la réunification de la Normandie, nous pouvons tout de même vous dire que le sujet a fait réagir sur notre page Facebook...
© Pierre Lesage /Creative Commons
Et si un référundum proposait aux Normands de trancher une fois pour toute sur ce serpent de mer qu'est la réunification de la Normandie ? A la question, les internautes répondent "j'aime", le pouce levé, en grand nombre. Quant à donner une réponse, les commentaires disent majoritairement oui (ce qui, bien sûr, n'a aucune valeur de sondage !).


Les "pour"

Dans cet étalage de points de vue "pour" priment des arguments économiques et historiques : 
Ainsi, Dominique dit : "Pour évidemment, c'est une question de bon sens... Pendant plus de 1000 ans la Normandie n'a été qu'une".  Johann renchérit : "Je suis tout à fait pour la réunification de la Haute et Basse-Normandie car après tout on préfère s'appeler Normand que Bas-Normand ou Haut-Normand, et puis si cela peut faire des économies c'est encore mieux." Il y a encore ce commentaire d'André : "Pour à 100 000%. La Normandie n'aurait jamais du être coupée en deux, nos ancêtres vikkings n'auraient d'ailleurs jamais accepté cet outrage !". Et Joao de conclure : "Il n'y a qu'une Normandie !! Basse ou Haute, l'important est d'être une région forte et dynamique. Et ne dit-on pas que l'union fait la force?".


Non, c'est non

Et les "contre", que disent-ils ? A l'argument économique, Valérie rétorque : "Ne risque-t-on pas de supprimer des emplois en se réunifiant ?". Fatima lance une question cruciale, qui préoccupe sans doute les Bas-Normands : "Pourquoi Rouen serait la capitale et pas Caen ?".


Ni pour ni contre...

Olivier, lui, ne voterait oui que si Rouen était désignée capitale... On le voit, le débat est loin d'être clos, et encore, ces commentaires proviennent uniquement du site et de la page de France 3 Haute-Normandie !
Si vous le souhaitez, vous pouvez continuer à réagir ici ou sur notre page Facebook.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique patrimoine