Cet article date de plus de 7 ans

Pétroplus: sur 448 salariés, 72 personnes vont pour le moment retrouver un emploi

Lundi 1er juillet avait lieu en préfecture le comité de pilotage concernant le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) pour les anciens salariés de la raffinerie de Petit-Couronne.
La raffinerie Pétroplus de Petit Couronne
La raffinerie Pétroplus de Petit Couronne © Stéphane l'Hôte
Pour l'heure sur les 448 salariés de Pétroplus, 72 personnes vont retrouver un emploi, dont 41 CDI, 12 CDD d'une durée supérieure à six mois et 19 CDD d'une durée inférieure à six mois. Par ailleurs, 73 personnes devraient bénéficier d'une mesure de retraite ou de pré-retraite. Le cabinet Anveol étudie également les cas des 303 autres salariés.
Des plans de formation vont également être mis en place ainsi que des accompagnements individuels.

En outre, la raffinerie est actuellement mis en sécurité. Un plan de dépollution est en cours d'élaboration.

Les intérimaires laissés de côté

Dans ce contexte, deux intérimaires ont entamé une grève de la faim devant le site de Petit-Couronne. Ils souhaitent bénéficier du PSE. Ils se sentent les laissés pour compte de cette mise en liquidation judiciaire. Voir le reportage ci-dessous de Pierre-Guillaume Creignou et Patrice Cornily.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
raffinerie petroplus social emploi