Mémorial de Caen : le bunker du commandement allemand du 6 juin 1944 ouvert au public

Le Mémorial de Caen ouvre ce lundi 21 octobre au public le bunker qui commandait la défense allemande sur près de la moitié des plages du Débarquement. 

Le bunker allemand sur lequel a été construit le Mémorial de Caen est désormais ouvert au public. Il abritait auparavant la galerie des Nobels.
Le bunker allemand sur lequel a été construit le Mémorial de Caen est désormais ouvert au public. Il abritait auparavant la galerie des Nobels.
Le bunker de commandement du général Richter sur lequel est construit le Mémorial de Caen est ouvert au public depuis ce lundi. Il fut établi en 1943 dans une ancienne carrière. C'était un maillon d'un "mur de l'Atlantique". "Quand on a construit le Mémorial à cet emplacement, on ne l'a pas fait parce qu'il y avait un bout de terrain de libre mais parce qu'il y avait ce bunker", a rappelé Stéphane Grimaldi, le directeur du Mémorial, ce lundi sur notre antenne.

L'intérieur du bunker de commandement Richter, aménagé pour la visite par le Mémorial de Caen
L'intérieur du bunker de commandement Richter, aménagé pour la visite par le Mémorial de Caen © Mémorial de Caen
Caisse-bureau de campagne utilisée au niveau des compagnies pour les tâches administratives. Allemagne, 1943.
Caisse-bureau de campagne utilisée au niveau des compagnies pour les tâches administratives. Allemagne, 1943. © Mémorial de Caen
Caisse-bureau de campagne utilisée au niveau des compagnies pour les tâches administratives. Allemagne, 1943.
Caisse-bureau de campagne utilisée au niveau des compagnies pour les tâches administratives. Allemagne, 1943. © Mémorial de Caen
Membres de l’Etat major de 716ème division d’infanterie posant à l’entrée du souterrain
Membres de l’Etat major de 716ème division d’infanterie posant à l’entrée du souterrain © Archives, Mémorial de Caen
Le bunker allemand sur lequel a été construit le Mémorial de Caen est désormais ouvert au public. Il abritait auparavant la galerie des Nobels.
Le bunker allemand sur lequel a été construit le Mémorial de Caen est désormais ouvert au public. Il abritait auparavant la galerie des Nobels.


Ce tunnel de 70 mètres creusé dans la falaise, une ancienne carrière, a longtemps abrité la "galerie des Nobels". "On est à la veille du 70e anniversaire du Débarquement, de la bataille de Normandie, tout élément patrimonial de cette bataille mérite d'être conservé, montré au public, expliqué et c'est notre métier de faire ça". L'ouvrage est unique dans le dispositif de défense allemand qui allait de la Norvège jusqu'au Pays Basque.
"Il est unique car le jour J, il s'est retrouvé au coeur du Débarquement", ajoute Christophe Prime, historien du Mémorial.
Le général Richter commandait la 716e division allemande qui défendait les côtes de Ouistreham à Omaha. Le 7 juin 1944 dans ce bunker se sont réunis le maréchal Rommel, le général Marcks et les chefs d’unités présentes autour de Caen pour tenter de mettre sur pied une contre-attaque capable de rejeter les Alliés à la mer.

Stéphane Grimaldi, directeur du Mémorial de Caen était l'invité de votre édition régionale ce lundi midi



L'ouverture de ce bunker permettra d’enrichir sensiblement les parcours du Mémorial sur la Bataille de Normandie à l’approche du 70ème anniversaire du Débarquement.
Les visiteurs vont pouvoir découvrir ce couloir bétonné de 70 mètres de long sur cinq de large, creusé sous 13 mètres de falaise, et son histoire.
Le musée n'a pu, pour des raisons de sécurité, reconstituer les salles étroites aménagées par les Allemands au sein du blockhaus. Il a utilisé l'espace pour le restituer dans son contexte en y exposant, assortis de commentaires, images, cartes, vêtements, armes et téléphones d'époque.

Reportage de Patrick Mertz et Cyril Duponchel
Intervenants:
- Franck Marie, régisseur des collections du Mémorial
- Stéphane Grimaldi, directeur du Mémorial


Toutes les infos pratiques sur le site du Mémorial de Caen
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
débarquement dday mémorial de caen histoire
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter