• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

GDE: Nonant-le-Pin sous surveillance

Le préfet de l'Orne a déployé des patrouilles de la gendarmerie autour du site GDE de Nonant-le-Pin
Le préfet de l'Orne a déployé des patrouilles de la gendarmerie autour du site GDE de Nonant-le-Pin

Le site d'enfouissement des déchets a démarré ce mardi sous la protection de la gendarmerie. Les riverains affirment être régulièrement contrôlés par les forces de l'ordre.

Par Christophe Meunier

L'ambiance est électrique à Nonant-le-Pin. Le préfet de l'Orne a permis à l'entreprise GDE de démarrer ce mardi l'activité de son centre d'enfouissement des déchets à Nonant-le-Pin. Parallèlement, il a fait déployer des patrouilles mobiles de gendarmerie autour du site, au titre de sa mission de sécurité. Le représentant de l'Etat est en effet habilité à déployer la force publique pour protéger un site ou une activité privé si il estime qu'il y a un risque de danger. Des agents de sécurité sont déjà présents au sein même de la décharge. Le préfet de l'Orne refuse pour le moment de s'exprimer de quelque manière que ce soit.

Les riverains vivent mal cette surveillance. Selon eux, les gendarmes les contrôlent dés qu'ils sortent de chez eux et leur demandent où ils vont. Certains ont affirmé à notre équipe avoir été suivis en voiture par les forces de l'ordre. Celles-ci noteraient les numéros de plaque d'immatriculation des opposants au site. Notre équipe s'est rendue sur un champs attenant à la décharge mais n'appartenant pas à GDE. Elle a vu rapidement arriver sur les lieux le directeur du site venu s'enquérir de la raison de leur présence. 

Les opposants ne désarment pas. Ils se relaient pour noter scrupuleusement le nombre de camions entrant et sortant du site GDE. L'entreprise a affirmé que le site ne tournait pas à plein régime et qu'il était actuellement en phase de test. Les riverains n'y croient pas. Les associations Nonant environnement et Sauvegarde des terres d’élevage ont lancé une pétition en ligne. A 17 h, elle avait recueilli près de 1200 signatures.

Reportage de Catherine Berra et Guillaume Le Gouic
Intervenants:
- Noëlle Sandoz, présidente de Nonant Environnement
- Le responsable du site

GDE: Nonant-le-Pin sous surveillance




A lire aussi

Sur le même sujet

Témoignage d'un gilet jaune

Les + Lus