• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Mort de l'étudiante chinoise: la thèse du suicide confirmée ?

La résidence étudiante "Les estudines" où a été retrouvée mardi soir une jeune étudiante chinoise de 24 ans
La résidence étudiante "Les estudines" où a été retrouvée mardi soir une jeune étudiante chinoise de 24 ans

Alors que la piste criminelle était revenue sur le devant de la scène en fin de semaine dernière, de nouveaux éléments amèneraient aujourd'hui les enquêteurs à privilégier la thèse du suicide.

Par Christophe Meunier

Nouveau rebondissement dans l'affaire de la mort de l'étudiante chinoise survenue le 5 novembre dernier à Caen. La jeune femme de 24 ans avait été retrouvée en bas de son immeuble, sous les fenêtres de son studio, le corps criblé de quatre coups de couteau. Dans un premier temps, les enquêteurs avaient évoqué la thèse d'un suicide. Mais l'autopsie avait semé le doute: les blessures semblaient trop profondes pour que l'étudiante ait pu se les infliger elle-même.

Le procureur de la République de Caen devrait s'exprimer ce mercredi et d'après les informations de certains de nos confrères, la piste du suicide pourrait être retenue. Parmi les éléments qui accréditeraient cette thèse, le fait que la porte du logement de l'étudiante était fermée à clé de l'intérieur.

A lire aussi

Sur le même sujet

Résumé du 3e jour du procès du Cuba Libre à Rouen

Les + Lus