• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Mort de l'étudiante chinoise: le procureur confirme le suicide

La résidence "Les estudines" où résidait l'étudiante chinoise de 24 ans qui se serait donnée la mort le 5 novembre dernier
La résidence "Les estudines" où résidait l'étudiante chinoise de 24 ans qui se serait donnée la mort le 5 novembre dernier

Dans un communiqué diffusé en fin de matinée ce mercredi, le procureur de la République confirme la thèse du suicide dans le décès de l'étudiante chinoise de 24 ans. 

Par Christophe Meunier

Le communiqué diffusé en fin de matinée clôt le feuilleton à rebondissement de la mort de l'étudiante chinoise de 24 ans survenue le 5 mars dernier dans la résidence "Les Estudines" à Caen. Au gré des éléments découverts, les enquêteurs privilégiaient tantôt la piste crimininelle tantôt la thèse du suicide. Désormais, le doute ne semble plus permis. Dans son communiqué, la procureur de la République, Catherine Denis explique que "le décès est constitutif à des coups de couteau que la jeune femme s'est donnée elle-même et à une chute volontaire depuis son appartement situé au quatrième étage".

C'est un habitant de la résidence "Les estudiantines" , rue du Clos Beaumois à Caen, qui avait découvert la jeune femme au pied du bâtiment mardi soir vers 22 h 30. Cette étudiante de 24 ans était arrivée de Chine du nord en septembre dernier pour étudier en Master 1 à l'école de Management de Normandie. Quatre coups de couteau avaient été relevés sur son corps. Les secours n'avaient pas pu la réanimer.

A lire aussi

Sur le même sujet

Des maisons individuelles mal construites ? Un constructeur normand mis en cause

Les + Lus