30 000 habitants de Petit-Quevilly et de Grand-Quevilly chauffés grâce à l'incinération de déchets ménagers

10 000 logements, soit près de 30 000 habitants, bénéficient de ce dispositif / © France Haute-Normandie
10 000 logements, soit près de 30 000 habitants, bénéficient de ce dispositif / © France Haute-Normandie

Depuis début décembre, le réseau de chaleur "Vésuve" permet de chauffer des logements et des bâtiments publics grâce à cette énergie renouvelable. 

Par Emmanuelle Partouche

Comment fonctionne le dispositif ? 

Le point de départ de l'installation est l'unité de valorisation énergétique, Vesta. Elle permet l'incinération de 325 000 tonnes de déchets par an. Lors de la combustion, une partie de la vapeur est redirigée pour réchauffer le circuit d'eau du réseau "Vésuve". L'eau chaude envoyée par le Smédar arrive dans les 24 chaufferies collectives de Petit-Quevilly et Grand-Quevilly, clients du Smédar. Elle permet de réchauffer l'eau parcourant les tuyaux de chauffage des bâtiments.

Schéma de l'installation "Vésuve" en Seine-Maritime / © Smédar
Schéma de l'installation "Vésuve" en Seine-Maritime / © Smédar
 

A quoi sert "Vésuve" ? 

Grâce à ce réseau de 23 km de long, l'un des plus étendus de France, 10 000 logements, soit près de 30 000 habitants de Petit-Quevilly et Grand-Quevilly, bénéficient d'un système de chauffage écologique. Plusieurs bâtiments publics (écoles, théâtre, piscine, dojo...) ont été également raccordés. 


Quels sont les avantages ?

C'est avant tout un dispositif écologique et innovant. D'après le Smédar, ce réseau de chaleur permettra d'économiser 8 000 tonnes équivalent pétrole et 14 000 tonnes équivalent CO2. Les clients du Smédar ne verront plus non plus le prix de l'énergie évoluer en fonction du cours des combustibles fossiles. 


Quel est le coût de ce dispositif ? 

Le coût total des travaux s'élève à 12 500 000 €, financé à hauteur de 55% par le Smédar et le reste par l'Ademe, l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. 

Pour plus de précisions, voyez le reportage de Raphaël Deh et Philippe Derouet avec les interviews de :
  • Eric Mauger, directeur d'exploitation SMEDAR
  • Laurent Bonnaterre, directeur de Quevilly Habitat
  • Philippe Lecaudé, directeur général des services SMEDAR
DMCloud:138273
Chauffer 10 000 logements grâce aux déchets



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus