Le plan de prévention des risques chez Lubrizol soumis à enquête publique

L'usine Lubrizol à Rouen / © France 3 Haute-Normandie / Laurent Lagneau
L'usine Lubrizol à Rouen / © France 3 Haute-Normandie / Laurent Lagneau

A compter de ce mardi 17 décembre jusqu'au 18 janvier 2014, le public pourra adresser ses observations concernant le PPRT Lubrizol. L'enquête publique intervient un an après la fuite de gaz de mercaptan le 21 janvier 2013 dans l'usine Lubrizol de Rouen.

Par Emmanuelle Partouche

Qu’est-ce qu’un PPRT ?

Un plan de prévention des risques technologiques est un document élaboré par l'Etat qui facilite la maîtrise de l'urbanisation autour des sites industriels à hauts risques, c’est-à-dire classés SEVESO seuil haut.

L’objectif est de limiter les effets d'accidents potentiellement liés à ces installations et ayant des effets sur la santé et la sécurité publique.

La loi n°2003-699 du 30 juillet 2003 relative à la prévention des risques technologiques et naturels et à la réparation des dommages rend obligatoire l’élaboration de plans de prévention des risques technologiques (PPRT).

Que prévoit le PPRT Lubrizol ?


Comme tout plan de prévention des risques technologiques, le PPRT Lubrizol délimite un périmètre d'exposition aux risques en tenant compte de la nature et de l'intensité des risques technologiques et des mesures de prévention mises en oeuvre.

Dans chacune de ces zones, l’urbanisation est strictement réglementée.

Dans le PPRT Lubrizol, quatre zones ont été retenues comme cela figure sur la carte ci-dessous : 

  • La zone grise correspond  à  l'emprise  foncière  du  site Lubrizol. Aucune construction n'y est autorisée sauf pour l’entreprise elle-même.
  • Dans la zone rouge, très fortement exposée aux risques (niveau d'aléa maximal ''très fort plus''),  aucune construction n’est autorisée mis à part quelques rares exceptions.
  • Dans la zone bleue, fortement exposée aux risques (niveau d'aléa maximal ''moyen plus''), les  constructions  autorisées  y  sont  limitées  et  ne  doivent  pas  engendrer  l'arrivée  de nouvelles populations.
  • Enfin, les constructions sont autorisées mais avec des recommandations dans la zone verte, exposée à un niveau d'aléa thermique ou toxique ''faible".

Carte de zonage réglementaire du PPRT Lubrizol / © Préfecture de la Seine Maritime
Carte de zonage réglementaire du PPRT Lubrizol / © Préfecture de la Seine Maritime

Voyez le décryptage de ce plan réalisé par Grégory Thélu et Olivier Flavien.
 

DMCloud:138447
Le plan de prévention des risques technologiques décrypté

 

A quoi sert l'enquête publique ?

Dans le cadre de l'approbation du PPRT, cette enquête doit permettre au public d'exprimer son opinion. Elle est organisée à partir de ce mardi 17 décembre jusqu'au 18 janvier 2014 inclus.

Le siège de l'enquête publique est fixée à l'Hôtel de Ville de Rouen. Trois permanences seront assurées par le commissaire enquêteur :
  • ce mardi 17 décembre de 9h à 12h
  • 30 décembre 2013 de 14h à 17h
  • 18 janvier 2014 de 9h à 12h.
Pour déposer ses observations, le public a trois voies possibles :
  • sur le registre d’enquête à l'Hôtel de Ville
  • par voie postale : Ville de Rouen - Commissaire enenquêteur, Enquête publique PPRT Lubrizol - 2 Place du Général-de-Gaulle CS 31 402 - 76037 Rouen Cedex
  • par voie électronique : Sylvain.LAQUIEVRE@rouen.fr

L'incident du 21 janvier 2013

Le 21 janvier 2013 au matin, une fuite importante de gaz de mercaptan a été signalée au sein de l’usine Lubrizol située à Rouen. Elle a provoqué le dégagement d’une odeur incommodante dans plusieurs départements et même jusqu'au sud de l'Angleterre. Au lendemain de l'incident, le ministère de la Santé déclarait : "Au regard des concentrations présentes dans l’air et des données actuellement disponibles, ce produit ne présente pas de risque pour la santé."

A lire aussi

Sur le même sujet

Festival Ouest Park au Havre

Les + Lus