Vimoutiers: il faut sauver le char Tigre mais qui va payer ?

Le char Tigre stationné à Vimoutiers a été classé monument historique en 1975.
Le char Tigre stationné à Vimoutiers a été classé monument historique en 1975.

Ce vestige de la seconde guerre mondiale, classé monument historique, a besoin d'être restauré depuis plusieurs années. Mais le financement de cette opération reste à trouver.

Par Christophe Meunier

C'est très probablement la prochaine équipe municipale qui devra gérer ce dossier. "Nous ne souhaitons pas verser un centime et nous ne verserons pas un centime tant que je serai maire", prévient Guy Romain, le premier magistrat de la commune de Vimoutiers. 500 00 euros, voilà ce qu'il faut trouver pour donner une nouvelle jeunesse au char Tigre stationné à la sortie du village. La DRAC vient de rendre son avis sur ce dossier et confirme la nécessité d'une opération de sauvetage.

La commune souhaite restaurer ce vestige de la seconde guerre mondiale mais n'entend pas assumer le coût de l'opération. "Il faudra que les fonds viennent des grandes collectivités ou et surtout de particuliers qui voudront bien participer". Cette dernière piste n'est pas farfelue: la mairie reçoit régulièrement et en abondance des courriers de passionnés souhaitant ardemment cette restauration.

Les chars d'assaut lourd Tigre ont été construits à 1 355 exemplaires entre 1942 et 1945. L'exemplaire ornais, un Tigre "1 auf E", a été sabordé par son équipage allemand en août 1944. Il est resté dans un fossé jusqu'à son rachat par la commune 22 ans après. Il a été classé monument historique en 1975. Il s'agit d'une pièce rare: il ne reste plus que deux chars de ce type au monde

Reportage de Damien Migniau et Jean-Pierre Bonnefon
Intervenants:
- Fatima Zahmoun, directrice générale des services de la mairie
- Guy Romain, maire de Vimoutiers

Vimoutiers: il faut sauver le char Tigre mais qui va payer ?

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus