Les Drakkars reviennent dans la course au maintien en ligue Magnus

Après une sévère défaite face à Brest vendredi soir, les Caennais ont battu à leur tour les Albatros ce samedi et reviennent dans la course au maintien en ligue Magnus. Le premier à remporter quatre matchs sauvera sa tête dans l'élite du hockey.

Une belle soirée pour les Drakkars ce samedi soir à Brest
Une belle soirée pour les Drakkars ce samedi soir à Brest
"Nous, on est le promu, on sait le sort qui est réservé au promu chaque année et souvent c'est Caen qui renvoie dans la division inférieure l'équipe qui est promue", déclarait samedi soir Sébastien Oprandi, l'entraîneur des Albatros de Brest après la défaite à domicile de son équipe. Et pourtant, les Bretons avaient brillamment réussi leur entrée dans les play-downs, la série de sept matchs qui doit permettre à l'un des deux derniers de la ligue Magnus de sauver sa tête dans l'élite. Vendredi dernier, les Caennais ont souffert à Brest: menés 2-0 dés les 5 premières minutes, ils se sont inclinés sur le score sans appel de 6-1.

Ce samedi, les Bas-Normands ont offert un tout autre visage. Les Drakkars prennent le contrôle du match et mènent par deux buts à 0 à l'issue du premier tiers temps. Les Bretons vont se ressaisir mais trop tard. Les Caennais emportent cette seconde manche des play-downs 3-2. "Ce soir, il y avait tous les ingrédients qu'il fallait, ils ont bloqué les shoots, le gardien a fait une partie très solide, on a su mettre les occasions de but aux bons moments", jugeait Luc Chauvel, entraîneur des Drakkars. Les prochains matchs se dérouleront à Caen, le 28 février et le 1er mars.

Reportage de France 3 Bretagne
Intervenants:
- Jonathan Avenel, attaquant des Albatros de Brest
- Luc Chauvel, entraîneur des Drakkars de Caen
- Sébastien Oprandi, entraîneur des Albatros de Brest
##fr3r_https_disabled##

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hockey sur glace sport c sports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter