Municipales à Dieppe (76) : face à l'éclat de l'union de la gauche, quelles chances pour la droite ?

Publié le Mis à jour le

Retrouvez à partir de 18 heures sur notre site Internet ce jeudi 13 mars notre sondage Ipsos commandé par France 3 et France Bleu sur les intentions de vote pour les élections municipales à Dieppe.


Agrandir le plan

En 2008, le parti communiste avait conquis la mairie de Dieppe, une victoire assurée notamment grâce à une union à gauche. Mais depuis cette union a été mise à mal et communistes et socialistes n'ont cessé de s'opposer au sein du conseil municipal. 

Sébastien Jumel, maire sortant se représente à la tête d'une liste PC-Europe-Ecologie-les-Verts-Parti-de-Gauche. Il met en avant son bilan et assure avoir le soutien des habitants. Mais une liste dissidente est en lice. Menée par Bernard Brébion et initiée par Alain Le Vern, ancien président de région, elle rassemble des socialistes, des personnalités de centre droit centre gauche dans une liste divers-gauche-PS. Bernard Brébion dénonce "un maire omnipotent", il veut renouer un dialogue, selon lui rompu, avec les autres collectivités.

La droite profitera-t-elle de ses divisions ? C'est ce qu'espère André Gautier tête de liste UMP-UDI-divers-droite. Son angle d'attaque : la baisse de la population à Dieppe due selon lui à une pression fiscale. Il propose donc de réduire les impôts et de mutualiser davantage les compétences avec l'agglomération.

Stéphane Mauger est à la tête d'une liste Front National- Souveraineté Indépendance et Libertés.

Enfin, une liste Lutte Ouvrière est menée par Eric Moisan.

Les précisions de Béatrice Rabelle et Judikaëlle Rousseau

Municipales à Dieppe (76) : les enjeux

Les enjeux des municipales sur le web à Dieppe