Un Caennais se lance dans la confection de chocolats au lait de jument

Alors que la Basse-Normandie s'apprête à accueillir les jeux équestres mondiaux, un chocolatier caennais a mis au point un chocolat au lait de jument. Le lait est produit dans l'Orne chez les leader français du lait de jument.

Pour l'instant, les chocolats au lait de jument sont produits en petite quantité.
Pour l'instant, les chocolats au lait de jument sont produits en petite quantité.
Si la vache est la mascotte de la Normandie, le cheval est l'autre animal emblématique de la région. Alors que la fine fleur de l'équitation mondiale s'apprête à déferler sur la Basse-Normandie, à l'occasion des Jeux équestres mondiaux, un chocolatier caennais a décidé de surfer sur l'événement. Sa nouvelle spécialité, la truffe au lait de jument. Il s'est associé pour l'occasion avec le leader français dans ce domaine, l'entreprise ornaise Chevalait. 

Ce produit, beaucoup plus cher que le lait "classique" de vache, est en vogue dans les rayons bio et est utilisé dans les cosmétiques. Ce lait, très similaire au lait maternel, contient peu de lipides et beaucoup de vitamines C. Il serait paré de nombreuses vertus pour la santé. Aucune étude scientifique n'a toutefois confirmé cette thèse.

De l'idée au produit fini, le chemin a été long. Le chocolatier caennais, a dû apprendre à travailler ce produit qu'il ne connaissait pas. "On ne peut pas dépasser 70 degrés avec ce lait, autrement il coagule. Ensuite, c'est un lait qui a beaucoup d'eau et très peu de matière grasse, un goût très subtil, avec tous ces éléments, ce n'était pas évident", explique Jérôme Boutel. Il est finalement satisfait du produit final et profite de cette période de Pâques pour l'expérimenter, en petite quantité, auprès de la clientèle de sa boutique caennaise.


Reportage d'Emilie Flahaut et Stéphanie Lemaire
Intervenants:
- Julie Decayeux, créatrice de Chevalait
- Jerôme Boutel, chocolaterie Charlotte Corday

durée de la vidéo: 01 min 48
Un Caennais se lance dans la confection de chocolats au lait de jument

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie cheval entreprises équitation cuisine