• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Droit de vote des femmes en Seine-Maritime : le témoignage d'une pionnière

© France 3 Haute-Normandie
© France 3 Haute-Normandie

Colette Privat, figure de la vie politique de Haute-Normandie raconte ce qu'a apporté aux femmes l'ordonnance du 21 avril 1944 , et le premier vote, le 29 avril 1945

Par Richard Plumet

"Un geste citoyen et révolutionnaire"

Agée de 18 ans, Colette Privat n'a pas eu le droit de voter en avril 1944 car la majorité était à 21 ans.  Mais elle s'est rattrapée en 1946 en votant pour la première fois de sa vie, en adhérant au Parti Communiste et en s'engageant dans la vie politique car le droit de voter accordé aux femmes, c'est aussi le droit des femmes à se présenter à des élections et à être élue.

VIDEO : Colette Privat invitée le mercredi 29 avril 2015 du JT 12/13 de France 3 Haute-Normandie  présenté par Stéphane Gérain
##fr3r_https_disabled##
29/04/2015_colette privat


Une combattante 

Aujourd'hui, avec le recul, Colette Privat  confie avec modestie qu'elle fut une pionnière. Une combattante dans un monde politique exclusivement masculin.  Plus que du machisme, elle a combattu le conservatisme des hommes politiques des années 40, 50 et 60. Un conservatisme masculin qui, toutes couleurs politiques confondues, écartait instinctivement les femmes, accusées d'être "porteuses de revendications  redoutables"…  Il a fallu attendre 1967 pour que Colette Privat devienne la première femme conseillère générale du département de Seine-Maritime !

Deux fois député et maire de Maromme pendant 21 ans, elle incarne l'engagement des femmes en politique, conséquence et héritage  de l'ordonnance du 21 avril 1944.

VIDEO : le reportage France 3  Haute-Normandie de Virginie Ducroquet et Cédric Lepoittevin
##fr3r_https_disabled##
21/04/2014_droit de vote des femmes

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus