Cet article date de plus de 6 ans

Accident du jeune motard de Rouen : la piste du rodéo se précise

Alors qu'un jeune de 19 ans est toujours dans le coma au CHU de Rouen, l'enquête de la  police avance malgré le mutisme des témoins

© Richard PLUMET / France 3 Haute-Normandie

La moto a disparu

L'accident s'est produit dans la nuit de vendredi à samedi, mais ce n'est que ce dimanche (18 mai) que la police est en mesure de confirmer à la rédaction de France 3 Haute-Normandie la piste du rodéo pour expliquer pourquoi un jeune de 19 ans a été retrouvé grièvement blessé au pied d'un mur de la rue Renaudel. Une rue calme de la rive gauche de Rouen située entre le boulevard de l'Europe et le centre Saint-Sever.

C'est là, entre une gendarmerie et les locaux de l'URSAAF que les Sapeurs-Pompiers ont été appelés pour prendre en charge un blessé étendu au sol. Mais devant la présence de plusieurs dizaines de personnes rassemblées autour de la victime, les secouristes ont du attendre les renforts de la police pour évacuer en toute sécurité un jeune homme gravement blessé à la tête.

Dès leur arrivée, les policiers ont remarqué la présence de traces de pneus de moto sur le mur au pied duquel le blessé gisait. Des traces mais pas de moto. Autre indice : un morceau de garde-boue de moto (vraisemblablement de cross) a été retrouvé à quelques mètres. Plus troublant est le mutisme des nombreuses personnes présentes pendant l'évacuation du blessé vers le CHU de Rouen. Aux questions des policiers, chacun répond n'a avoir rien vu ni entendu.

Ce n'est que le lendemain que les policiers vont recueillir le témoignage d'habitants du quartier qui, alors que le jeune accidenté est toujours dans un état critique, vont parler d'une moto qui était utilisée successivement par différents jeunes pour réaliser des figures acrobatiques. Si certains portaient un casque, ce n'était pas le cas de celui qui, en faisant une roue arrière, a chuté et a heurté violemment le sol.

Ce dimanche, alors que du sable séché recouvre les traces de sang, une curieuse empreinte de pneu est encore visible sur le mur blanc qui fait face à deux immeubles. En observant attentivement ces traces, on se rend compte qu'elles sont la conséquence de plusieurs passages consécutifs d'une roue sur  le mur...

© Richard PLUMET / France 3 Haute-Normandie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers