Evreux : l'avenir de la salle de musiques actuelles défendu par le président de la région

Nicolas Mayer-Rossignol, qui attend de connaître les volontés de la nouvelle municipalité d'Evreux, précise avec fermeté sa position

© France 3 Haute-Normandie / ville d'Evreux

"On a besoin d'une SMAC à Evreux"

C'est au lendemain des élections municipales, à quelques semaines du festival Le Rock Dans Tous Ses Etats, que l'avenir du projet de salle de musiques actuelles (SMAC) d'Evreux a été remis en cause. Ou du moins le projet porté par l'ancienne municipalité c'est-à-dire une salle de 600 places, un club de 180 places et des locaux de répétitions.

Un outil culturel qui manque à Evreux, et plus largement au département de l’Eure alors que des communes comme Louviers et Alençon ont depuis plus de 15 ans leur structure dédiée…
Supprimer ce projet de salle était un des thèmes de campagne de Guy Lefrand, candidat UMP aux dernières élections municipales. Un candidat aujourd'hui élu et qui en tant que maire souhaite désormais faire évoluer la vocation et l'usage de cette salle actuellement en construction.

Participant au financement de la construction de cette salle à hauteur de 31,58% (soit trois millions d'euros), la  région de Haute-Normandie suit attentivement ce dossier et  son président prévient  ("sans faire de procès d'intention"),  la municipalité d'Evreux :

le projet, il a un objet : c'est la SMAC.
Si cet objet devait être reconsidéré, alors la Région devrait reconsidérer son engagement"


Une menace à peine voilée, mais un réel soutien de Nicolas Mayer-Rossignol aux musiques actuelles de l'Eure…

VIDEO : Nicolas Mayer-Rossignol prévient la municipalité d'Evreux.

(interview France 3 Haute-Normandie du 28 mai 2014)

02/06/2014_nicolas myer-rossignol et l'avenir de la SMAC d'Evreux

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique musique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter