Traitement des ordures ménagères : le SETOM de l'Eure en grande difficulté

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie du Mesnil-Adelée
Le site d'enfouissement de déchets de Mercey, près de Vernon
Le site d'enfouissement de déchets de Mercey, près de Vernon © France 3 Haute-Normandie

Le Syndicat mixte pour l’Etude et le Traitement des Ordures Ménagères (SETOM) de l’Eure est attaqué de toutes parts. Pour sa mauvaise gestion financière d'abord. Et aussi pour des irrégularités environnementales.

Rien ne va plus au SETOM de l'Eure... la gestion financière du syndicat est pointée du doigt par la Cour régionale des comptes. La préfecture lui impose de grosses sanctions financières pour non-respect des règles environnementales et l'enjoint à remettre aux normes son site d'enfouissement de déchets de Mercey, près de Vernon (27) avant la fin de l’année. A Mercey justement, les riverains sont vent debout depuis des mois face aux irrégularités décelées sur le site.

Un emprunt de près de 4 millions d'euros voté ce jeudi 31 juillet


Alors le SETOM a demandé l'aide des élus de la communauté d'agglomération des portes de l'Eure. Il leur a fait voter ce jeudi 31 juillet en conseil d'administration une délibération autorisant un emprunt de 4 millions d'euros sur 5 ans pour payer l'infraction au code de l'environnement relevée par la préfecture. Inacceptable pour certains élus, puisqu'au final ce seront, selon eux, les usagers de la quarantaine de communes qui devront payer. Pourtant, cette résolution a bien été adoptée à bulletin secret : 22 voix pour, 16 voix contre et 2 nuls. Jean-Michel Maureille, vice-président de la communauté d'agglomération des portes de l'Eure adresse ce vendredi un message au président du SETOM, Daniel Jacob :

Avec cet emprunt, on règle un problème ponctuel, pas les dysfonctionnements profonds du SETOM. Une remise en cause doit absolument être faite.


Le Syndicat mixte pour l’Etude et le Traitement des Ordures Ménagères gère 280 000 tonnes de déchets par an dans l'Eure.

Le reportage de Frédéric Nicolas et Didier Meunier (montage : Stéphanie Letournel), avec les interviews de :
  • Jean-Michel Maureille, vice-président de la CAPE (Communauté d'agglomération des Portes de l'Eure) en charge de l'environnement,
  • Anouk Journo-Durey, secrétaire générale de l'association CEVE (Collectif Eco-Veille Environnement)
Le SETOM de l'Eure en difficulté

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.