Une nouvelle pelouse pour le SM Caen au stade d'Ornano

Publié le Mis à jour le
Écrit par LQ

Le Stade d'Ornano a retrouvé une pelouse, 11 jours après les Jeux Equestres mondiaux. C'est un gazon en rouleaux qui a été posé pour refaire le tapis vert du club de football local, le SM Caen. 

Vu d'en haut, on dirait un parquet peint en vert. Pour reconstituer la pelouse du stade d'Ornano, les services de la ville de Caen ont mis bout à bout des morceaux de gazon de culture 10 mètres sur 1,20 mètres. Comme on aurait assemblé des lattes. 



Le gazon est arrivé de l'Oise en rouleaux. "De la très bonne qualité", affirme le jardinier. Il aura fallu 5 jours pour dérouler et poser tout ça (le dernier camion arrive demain vendredi). Les plaques de gazon ont 3,5 centimètres d'épaisseur de terre. Un "stimulant racinaire" sera ajouté pour que la nouvelle pelouse soit bien ancrée. 

600 rouleaux de gazon naturel ont ainsi été posés pour couvrir une surface de 7526 mètres carrés. Le tout pour une facture de 300 000 euros, réglée par le comité d'organisation des JEM. 

C'est symboliquement que Laurent Beauvais, président de la Région Basse-Normandie et à ce titre président du comité d'organisation des JEM, a remis à Xavier Gravelaine, manager du SM Caen, la clé du stade d'Ornano ce jeudi après-midi.

"D’une façon générale, la remise en état permet de retrouver la configuration d’avant les Jeux, avec quelques améliorations : aménagements et décorations des salons "hospitalités" dont la terrasse vitrée, entièrement neuve, cofinancés par le Club, la Ville et le GIP (Groupement d'Intérêt public des JEM) , aménagements modernisés dans les tribunes de presse,  équipements dans les sanitaires grand public financés par le GIP", précisent dans un communiqué les organisateurs des Jeux.



Les joueurs viendront découvrir leur nouvelle pelouse le mardi 23 septembre, veille du match à domicile contre le Paris-Saint-Germain. 





Interview de Xavier Gravelaine, manager du SMCaen

durée de la vidéo: 03 min 05



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité