Le Havre : occupation de la gare maritime par le syndicat CGT

Bientôt privés de locaux de réunion, les syndicalistes s'opposent à la destruction de l'ancienne gare maritime du France

© France 3 Le Havre-Baie de Seine

Un nouveau local ?

Cinq usines. C'est que prévoit de construire AREVA sur les quais de France pour la fabrication, le montage et la maintenance d'éoliennes. Un grand projet (avec la création de plusieurs centaines d'emplois) qui aura pour conséquence la destruction des bâtiments de la gare maritime.

Un endroit où le syndicat CGT a depuis des décennies la possibilité d'utiliser des salles pour des réunions et pour l'organisation de manifestations en rapport avec les œuvres sociales, comme par exemple, le Noël des enfants.
Afin de faire pression et obtenir une solution de remplacement, la CGT du port du Havre a décidé d'investir ce lundi matin (22 septembre) les locaux promis à la destruction.

VIDEO : le reportage France 3 Le Havre-Baie de Seine de Bénédicte Drouet et  Hervé Guiraudou avec l'interview de :
##fr3r_https_disabled##
22/09/2014_occupation cgt du port le havre

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter