Polémique autour du centre d'hébergement d'urgence de Saint-Contest, la préfecture reçoit les habitants

400 riverains inquiets ont assisté à la réunion organisée par la préfecture mercredi soir. / © France 3 Basse Normandie
400 riverains inquiets ont assisté à la réunion organisée par la préfecture mercredi soir. / © France 3 Basse Normandie

La polémique continue autour du projet d'installation d'un centre d'hébergement d'urgence à Saint-Contest, à côté de Caen. La préfecture organisait une réunion publique mercredi soir. Le débat a été particulièrement vif.

Par Nicolas Corbard

Des riverains souvent en colère, excédés même. Inquiétudes, incompréhension, manque d'information parfois...La préfecture a tenté de rassurer les riverains mercredi soir lors d'une réunion publique. Plus de 400 personnes étaient présentes.

Première information: ce projet d'installation d'un centre d'hébergement d'urgence temporaire à Saint-Contest verra bien le jour fin novembre.

Ce qui a rassuré certains habitants c'est que le lieu n'est pas encore déterminé. La mairie de Caen a proposé le terrain d'un propriétaire privé à l'écart des habitations.

Une implantation pour 23 mois

Deuxième information: il s'agit d'un centre d'hébergement temporaire. Autrement dit, les 24 bungalows seront implantés pour 23 mois au maximum. C'est la législation.

Dans ces bungalows, il n'y aura pas de demandeurs d'asile mais des personnes de la rue, des réfugiés...Chacun pourra bénéficier d'un accompagnement social et éducatif. 

Une nouvelle réunion publique sera organisée dans une quinzaine de jours.

Regardez le reportage de Jean-Baptiste Pattier et Guillaume Legouic:

Réunion publique Saint Contest

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus