Escroquerie à la carte bancaire: 3 ans de prison pour la femme de ménage

Sept personnes comparaissaient ce mardi devant le tribunal pour des opérations frauduleuses estimées à 153 852 euros. Trois d'entre elles, dont la tête du réseau, une ancienne femme de ménage, ont été condamnées à des peines de prison.

Par CM

150 plaintes avaient été déposées déposées par les clients abusés: de grandes enseignes comme Carrefour, Darty ou Jouets Club mais aussi de nombreux sites de ventes en ligne et des particuliers. Au total, ce sont plus de 153 852 euros qui ont été escroqués via 1297 opérations frauduleuses entre 2011 et 2013. Sept personnes étaient mises en cause dans cette affaire.

A leur tête, Mouna Maatallah, une caennaise âgée de 24 ans, mère de deux enfants de deux et quatre ans. La jeune femme trouvait des références de carte bleue sur le web, les rachetait à ses petits amis, ou bien les volait dans les poubelles de l'agence bancaire où elle faisait deux heures de ménage par jour.

Mardi soir, le tribunal correctionnel de Caen l'a condamnée à 36 mois de prison, dont 30 mois avec sursis et mise à l'épreuve, ainsi qu'à 3 mois de prison ferme pour prise du nom d'un tiers. Un de ses complices, âgé de 23 ans, a écopé d'une peine similaire (36 mois dont 24 avec sursis et mise à l'épreuve et 4 mois ferme pour prise du nom d'un tiers). Une peine de prison a également été prononcée à l'encontre d'une troisième personne (6 mois de prison avec sursis et 210 heures de travaux d'intérêt général). Les autres prévenus ont été condamnés à des amendes. tous doivent dédommager les victimes.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus