Cet article date de plus de 6 ans

A Deauville, comme partout en France, les Restos du Coeur accueillent plus de monde

La campagne d'hiver des Restos du Coeur débute le 25 novembre prochain. Les inscriptions ont débuté cette semaine. a Deauville, le nombre de bénéficiaires est en augmentation: +21% l'an dernier.

L'an dernier, l'antenne deauvillais des Restos a vu le nombre de ses bénéficiaires augmenter de 21%
L'an dernier, l'antenne deauvillais des Restos a vu le nombre de ses bénéficiaires augmenter de 21%
"Quand on voit toutes les factures qui passent et qui nous reste rien sur le compte: on se demande: comment on va faire pour manger ? On ne peut plus manger de viande, il faut tricher, faire des petits repas légers, des soupes et les enfants se posent des questions: pourquoi on a pas ci, pourquoi on a pas ça ? On fait comme on peut." Cette jeune mère de famille ne pouvait plus. Pour la première fois, elle a poussé la porte des Restos du Coeur cette semaine, contre l'avis de son compagnon, dont le salaire ne suffit plus à assurer la subsistance du foyer.

Cette scène se passe à Deauville, cité balnéaire à l'image privilégiée. Aucun endroit en France n'est épargné par la hausse de la précarité. Les Restos du Coeur ont lancé leurs inscriptions cette semaine. La 30e campagne d'hiver et ses distributions alimentaires débutent ce mardi 25 novembre. Déjà, l'association caritative sait que la demande sera importante. L'an dernier, dans le secteur de  Deauville-Pont-l'Evêque, le nombre de bénéficiaires a augmenté de 21 %. En 2013, dans le Calvados, ce sont plus de 570 000 repas qui ont été distribués.

Reportage d'Alexandra Huctin et Moustapha Tafnil
Intervenants:
- Joël Leclerc, co-responsable des Resto-Deauville
- Jean-Pierre Lafleurdespois, bénévole des resto-Deauville depuis 6 ans

durée de la vidéo: 01 min 41
A Deauville, comme partout en France, les Restos du Coeur accueillent plus de monde

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité