Biscuiterie Jeannette : la marque est attribuée à Georges Viana

Les ex-salariés Jeannette ont pris connaissance à 14h de la décision du tribunal de commerce de Caen / © France 3 Basse-Normandie
Les ex-salariés Jeannette ont pris connaissance à 14h de la décision du tribunal de commerce de Caen / © France 3 Basse-Normandie

C'est un soulagement et un espoir pour les ex-salariés de la biscuiterie Jeannette en liquidation depuis décembre 2013 : le tribunal de commerce de Caen a attribué ce lundi la marque Jeannette à l'entrepreneur Georges Viana qui veut relancer la production. 

Par Aurélie Misery

Par sa décision, le tribunal de commerce de Caen accorde à l'entrepreneur franco-portugais Georges Viana la reprise de la marque de la biscuiterie Jeannette ainsi que le secret des recettes. "C'est formidable !", s'est exclamée une ex-salariée. 

Le projet de Georges Viana prévoit de relancer la production sur la région caennaise avec 2 ou 3 salariés dès le mois de février avant d'élargir l'embauche à une quinzaine de salariés au mois de juin ou juillet.

La bataille industrielle n'est pas encore gagnée

Cette décision du tribunal ne signifie pas la fin d'un combat car Georges Viana doit encore trouver 600 000 euros auprès des banques.

Le reportage de Jérôme Ragueneau et Stéphanie Lemaire

Jeannette reprise par Georges Viana

Les madeleines Jeannette : un peu du patrimoine normand 

Georges Viana a réussi à collecter cet automne plus de 100 000 euros auprès de 2 000 personnes sur un site de financement participatif. Un succès qui s'explique sans doute par l'attachement des Normands à cette biscuiterie. L'usine, qui a employé jusqu'à 400 personnes dans les années 70, avait été créée en 1850 à Caen.

Jeannette a été placée en liquidation judiciaire le 18 décembre 2013. L'entreprise employait alors 37 salariés. 

Depuis février dernier, les ex-salariés, qui s'opposent à la vente des machines, occupent l'usine. Le 11 décembre prochain, 5 ex-salariés comparaîtront devant un tribunal correctionnel pour cette occupation illégale.

Le combat des "Jeannette" par Pauline Latrouitte

Le combat des "Jeannette"

Le Président du Conseil régional, Laurent Beauvais, s'est félicité de cette décision du tribunal de commerce de Caen 

« C’est une excellente nouvelle pour l’emploi, les anciens salariés qui se sont battus depuis la liquidation de l’entreprise fin 2013, pour la marque et le savoir-faire de l’entreprise Jeannette qui restent en Normandie. La Région est à leurs côtés depuis le début et le restera en mobilisant ses différents types d’aides régionales aux entreprises en faveur du projet de M. Viana, comme elle s’y était engagée » a déclaré Laurent Beauvais.

 



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus