Le Stade Malherbe pulvérisé par Guingamp

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM avec AFP

Le club bas-normand est désormais relégable après avoir essuyé une sévère défaite, 5-1, sur les terres bretonnes mercredi soir face à l'un des ses concurrents directs.

Guingamp a écrasé Caen (5-1), un rival direct dans la course au maintien, mercredi lors de la 16e journée de Ligue 1.  Les Bertons ont ouvert le score dés la 4e minute: Christophe Mandanne a trompé Rémy Vercoutre d'une frappe décroisée à ras de terre. Les Normand égalisent à la 17e grâce Alaeddinne Yahia, sur un centre de volée de son compère de l'axe, Jean-Jacques Pierre. Ils ne marqueront plus aucun but de la rencontre contrairement à leur adversaires.



Car quatre minutes plus tard, Guingamp reprend l'avantage. Giresse profite d'un mauvais renvoi caennais pour placer une frappe puissante que Vercoutre détourne sur son poteau puis sort de sa cage, mais après que le ballon eut franchi la ligne, selon l'arbitre Amaury Delerue (2-1, 21e). Le portier caennais passera une très mauvaise soirée.



Entre les jambes de Vercoutre

La seconde mi-temps sera particulièrement cruelle: deux buts encaissés en l'espace d'une minute. A la 61e, Beauvue inscrit le but du 3-1, sur un pénalty incontestable, après une main du défenseur caennais Jean-Jacques Pierre, accompagné d'un carton rouge beaucoup plus contestable. Mandane marque de nouveau une minute plus tard en plaçant le ballon entre les jambes de Rémy Vercoutre. Le dernier clou dans le cercueil caennais est enfoncé par Beauvue qui marque de la tête sur un corner à 12 minutes de la fin.



Au coup de sifflet final, c'était la soupe à la grimace côté caennais. Patrice Garande affichait la tête des mauvais jours. "La victoire de Guingamp est méritée parce qu'on a été très en-dessous de ce qu'on avait prévu de faire. On a encore une fois une entame de match catastrophique, donc, c'est compliqué de gagner des matches quand on fait une entame comme ça, même si on revient au score. On ne peut prétendre à rien avec un état d'esprit comme ça et un comportement comme ça. Prendre une rouste, des fois ça arrive, après il y a des manières de la prendre et il y a quelques comportements qui m'ont gêné."



Le Stade Malherbe, pointant à la 18e place du classement, est désormais relégable. Les Bas-Normands recevront Nice à d'Ornano ce samedi. Le prochain numéro de La Voix est libre sera consacré au club caennais, actuellement dans la tourmente. Le président du conseil de surveillance, François Maurey, s'exprimera pour la première fois sur la situation du club. 



Retour sur le match avec Florent Turpin



durée de la vidéo: 01 min 47






Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité