Liesville-sur-Douve se mobilise pour sauver son église

Les fresques de l'église Saint-Martin de Liesville-sur-Douve sont en péril. La population se mobilise et organise une tombola pour financer les travaux. 

Par E.F

"Il faut tout descendre, refaire le plâtre avant et refaire la fresque à l'identique." explique Sonia La Dune, maire de Liesville-sur-Douve. Si l'église Saint-Martin a été érigée à la période gothique, les fresques ne sont pas très anciennes. Elles ont à peine 70 ans. Et pourtant, elles se dégradent. Pour les sauver, la municipalité et ses habitants se mobilisent. Vente de cartes postales, organisation d'une tombola. Toutes les idées sont bonnes pour récolter des fonds destinés à la rénovation de ce patrimoine. En effet, l'édifice n'est pas classé. Coût des travaux: 15 000 euros.


Un peintre mystérieux

Marcel Gaillard, un peintre bohème et de réputation franc-maçonne est l'auteur de ces pieux dessins réalisés dans les années 1940. A l'époque Désiré avait seulement 14 ans, en voisin de l'église, il avait prêté main forte à l'artiste. " Assistant c'est beaucoup dire, je donnais un coup de main pour refaire les calques." Pourquoi ne pas le solliciter pour donner des conseils? L'homme a fait toute sa carrière dans le dessin d'art. Quoiqu'il arrive des artisans locaux seront mobilisés pour ce chantier.


Reportage Rémy Mauger et Mathieu Beaudouin

Fresque de Lieville sur douve
Sonia la Dune: maire de Liesville-sur-Douve
Désiré Audouard: voisin de l'église

Sur le même sujet

Carpaccio de maquereau

Les + Lus