• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

RSI :Artisans, commerçants et indépendants mécontents montent à Paris

Véronique Blin, coiffeuse à Ste Scolasse sur Sarthe manifestera, ce lundi, à Paris, contre le RSI / © France 3 Basse Normandie
Véronique Blin, coiffeuse à Ste Scolasse sur Sarthe manifestera, ce lundi, à Paris, contre le RSI / © France 3 Basse Normandie

Les travailleurs indépendants, artisans et commerçants sont mécontents de leur régime social, le RSI mis en place il y a 9 ans. Ce lundi, ils sont nombreux « à monter à Paris » pour manifester leur colère et leur désaccord.

Par Sabine Daniel

Entre 20 000 à 50 000 personnes sont attendues, ce lundi, à Paris, devant le Sénat. Ils viennent de toute la France sont : travailleurs indépendants, artisans ou commerçants et n’en « peuvent plus de leur régime social" le RSI ( Régime Social des Indépendants) créé en 2006, pour simplifier les démarches administratives des assurés.

Retard de versements des remboursements, erreurs dans les appels de cotisations ou carrément fausses données dans les dossiers, en 9 ans,  le RSI a fait plus d’un mécontent, jusqu’à mettre en péril certaines petites entreprises.

Dans l’Orne, Véronique Blin, coiffeuse à Ste Scolasse sur Sarthe cotise au RSI à hauteur de 46% de son chiffre d’affaire, du coup «  il faut tout calculer » la moindre dépense est sujette à interrogation.
D’autres indépendants comme Guillaume Petit, de Courrier Express choisisse de quitter le système français de cotisations sociales…
Reportage de Damien Migniau et Nicolas Corbard

RSI : Les travailleurs indépendants mécontents montent à Paris

Regroupés en associations comme « les citrons pressés » ou « les buralistes en colère », les artisans, commerçants et travailleurs indépendants mécontents manifesteront, à Paris, dès 13h, près du Sénat et se rendront en cortège à l’Assemblée Nationale.

Le secrétaire d’état chargé du Budget, Christian Eckert, et la secrétaire d’état chargée du commerce et de l’artisanat, Carole Delga ont déclaré chercher des solutions pour « améliorer la situation et déterminer les objectifs à fixer pour répondre aux attentes et priorités légitimes des affiliés » selon l’AFP.

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus