La police stoppe une activité de prostitution dans un quartier du centre ville de Rouen

Un camion était régulièrement garé sur un boulevard, entre le quartier Jouvenet et le quartier Saint Nicaise

© France TV

Un an d'enquête

C'est un soulagement pour les habitants de deux quartiers de Rouen qui depuis des mois se plaignaient des nuisances occasionnées par l'activité quotidienne de prostituées autour du boulevard de Verdun, sur la rive droite de Rouen.  Hier (mercredi 1er  avril), la brigade des mœurs interpellait la troisième personne impliquée dans une enquête débutée il y a un an.
Des mois de surveillance, des centaines de photos et une enquête minutieuse menée par de nombreux policiers spécialisés ont permis de mettre fin à une activité de prostitution qui avait lieu en pleine journée, l'après midi, à proximité d'une piscine fréquentée par des enfants et des familles.

Au départ il s'agit d'une prostituée qui vend son camion à une autre prostituée. Mais l'acheteuse (d'origine roumaine) n'a pas le permis et fait régulièrement appel à un homme pour déplacer le véhicule. Ce n'est pas tout : cette nouvelle propriétaire du camion va ensuite prêter son outil de travail à une "collègue". Même s'il n'y a pas d'argent échangé,  il s'agit bien  là d'une forme (peu connue) de proxénétisme puisque le prêt du véhicule "favorise la prostitution d'autrui".

Les trois protagonistes de cette affaire (l'acheteuse du camion, celle qui s'en servait et le chauffeur) sont convoqués devant la justice le 3 juillet prochain.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter