"Pomme de terre solidaire" : l'incroyable défi de deux étudiantes de Haute-Normandie

Pour éviter le gâchis alimentaire et venir en aide à un agriculteur, Amélia et Gabrielle ont monté une grande opération de solidarité en faveur des associations caritatives comme la Banque Alimentaire, les Restos du Cœur ou le Samu Social

© France 3

Efficaces et motivées pour un beau projet

Elles sont toutes les deux étudiantes en BTS aux Tourelles, un établissement scolaire de Rouen. Et comme c'est l'usage dans leur cursus, Amélia et Gabrielle doivent réaliser une action concrète en rapport avec leur domaine, à savoir "le commercial"  et "la relation client".  Sauf que là, elle ont vu grand. Et même très grand puisqu'elles se sont lancées le défi de  commercialiser des pommes de terre. Et en grande quantité. Pas par tonnes : par milliers de tonnes.
Plus précisément 180 000 tonnes !

VIDEO : Gabrielle Griffonnet et Amélia Roque raconte leur aventure
02/04/2015_pomme de terre solidaire


Frapper à toutes les portes

Les 180 000  tonnes de pommes de terre correspondent à une récolte promise par un agriculteur à un acheteur (grande distribution ou exportateur ? on se sait pas) qui a finalement annulé la commande. Pour ne pas que ces patates soient perdues, est née l'idée de l'opération "la pomme de terre solidaire".
Le principe est simple : lancer un appel aux dons afin de racheter le maximum de kilos de pommes de terre à 40 centimes le kilo pour ensuite en faire don aux associations. Le challenge est énorme, mais chaque petite contribution compte !
Plusieurs associations comptent d’ores et déjà sur la générosité des donateurs (particuliers comme  entreprises) : Les Restos du Coeur, la Banque alimentaire, l’association Saint Vincent de Paul de Boos, et le Samu Social de Rouen.

Très motivées,  les deux jeunes femmes multiplient depuis quelques semaines les actions de vente et de communication. Il s'agit à la fois de préparer des sacs de 1 ou 10 kilos et de frapper à toutes les portes pour démarcher des acheteurs et faire connaître l'action. C'est ainsi, qu'au culot, elles sont allées voir Anne Roumanoff lors de sa récente venue à Rouen pour lui demander son soutien. Résultat : Amélia et Gabrielle étaient le soir même sur la scène du théâtre Charles Dullin de Grand-Quevilly.

Fin mai, ces deux dynamiques créatrices de "La pomme de terre solidaire" seront les invitées de l'émission "Normandie Matin" diffusée à 10h15 sur l'antenne de France 3 en Haute et Basse-Normandie.

Si vous voulez soutenir "La pomme de terre solidaire" :
> La  page facebook "La pomme de terre solidaire"

> La page facebook du lycée des Tourelles

VIDEO : une belle rencontre avec Anne Roumanoff, mais aussi des travaux pratiques et une grande organisation !
03/04/2015_pomme de terre solidaire et anne roumanoff
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité agriculture insolite
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter