Anniversaire : 50 ans après sa disparition, "les Amis de Bourvil" se souviennent

Publié le
Écrit par G. Archiapati et M.L

En voilà un qui ne vieillit pas ! 50 ans après sa disparition, Bourvil continue de nous amuser et de nous émouvoir. Pour cet anniversaire, "Les Amis de Bourvil" organisent une exposition à Pourville. Souvenirs en images et en chansons.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Attachant, humble, un peu gauche...on a tous en tête une image tendre de Bourvil, dans un rôle au cinéma, dans un sketch, ou chantant une jolie chanson.
C'est l'image que l'on se fait du "français moyen", mais aussi du normand, pour des normands qui se prévalent joyeusement de cette parentèle. 

Un doux rêveur

André Raimbourg, dit Bourvil, acteur, chanteur, humoriste, est né à Prétot-Vicquemare en Seine-Maritime le 27 juillet 1917, dans une famille d'agriculteurs.
Très vite il déménage à Bourville avec sa mère, où il passera son enfance. Son village lui inspirera son nom de scène. 
Sur les bancs de la communale, le petit Bourvil se rêvait déjà artiste.

C'était un doux rêveur qui voulait être artiste mais sans en prendre conscience. Il l'a fait, il a évolué, il s'est fait tout seul en fin de comptes ! Il n'y avait pas d'école pour devenir un spécialiste de l'amusement ou du cinéma

Pierre Stanisavac, président "Les amis de Bourvil"

Dans le village, les bourvillais ne l'ont pas oublié. Une fresque retraçe sa carrière avec des images de ses films les plus célèbres, et les touristes se souviennent de ses plus grands rôles, du Corniaud au Cercle rouge.
Si l'homme attirait autant les sympathies, c'est qu'il était simple malgré ses nombreux talents et la reconnaissance du public.

Dans la vie, je ne suis pas sûr de moi du tout, je suis très timide. Je fais des choses sur scène que je ne ferais pas dans la vie

Bourvil

Une vedette accessible

Entre les années 50 et 70, Bourvil est une vedette en France.
Malgré sa notoriété, il chérit son enfance passée en Normandie, et revient sans cesse dans sa maison. Il redevient alors André Raimbourg, un ami et un parent.
Sa nièce Gervaise se souvient d'un homme qui n'hésitait pas à faire passer sa famille avant toute chose.

Tous les ans il revenait dans la maison familiale se ressourcer, revoir ses frères et soeurs, c'était important. Il a même omis de faire des films qu'on lui avait proposé pour venir dans ses terres

Gervaise Lemétail, nièce de Bourvil

Gervaise se souvient aussi de ces moments privilégiés passés avec son oncle sur la plage de Saint-Aubin sur mer.
"C'est lui qui m'a appris à nager ! Il fallait se mettre sur un tabouret et faire les mouvements de brasse et après directement dans l'eau. Il prenait soin de nous, il nous achetait des pains au chocolat après, c'était le tonton magique !" poursuit Gervaise Lemétail, la nièce de Bourvil.

Bourvil était simple dans la vie, et simple devant son public. C'était un homme accessible, toujours prompt à signer des autographes ou à serrer des mains.
Il y a 50 ans disparaissait Bourvil ©France 3 Normandie


Un public toujours présent

Le comédien Bourvil a joué dans une 60aine de films.
Aujourd'hui encore, son public reste très attaché à sa filmographie.
C'est le cas de Gérard Fras qui a vu ses films des dizaines de fois. Son garage est rempli de souvenirs de l'acteur. Films, disques, affiches, photos et coupures de presse racontent la vie de Bourvil.
Le collectionneur a même en sa possession un objet de grande valeur sentimentale.
"J'ai eu un don par un monsieur de la musique de Fontaine le Dun qui m'a donné le tuba de Bourvil, qu'il lui avait donné en signe d'amitié" nous raconte fièrement Gérad Fras, membre de l'association "Les amis de Bourvil"

Son oeuvre est toujours dans les mémoires, et certains la perpétue dans des spectacles d'imitation, comme l'artiste Yannick Dumont dans la région.

Bourvil a aussi chanté des dizaines de chansons, dont certaines sont toujours de grands classiques.
L'une d'entre elle a connu un nouveau succés pendant le confinement.
Sa chanson "la tendresse" revisitée par des dizaines de chanteurs confinés, a été vu plus de 4 millions de fois sur internet. Entre le rire et les larmes...tout Bourvil. 
 
La tendresse, Bourvil
 
Symphonie confinée - la tendresse
 

Un timbre à son effigie

Une exposition est organisée à Pourville par l'association "Les amis de Bourvil", visible jusqu'au 30 septembre, où l'on pourra se rémémorer l'ensemble de la carrière de l'artiste grâce à des photos, chansons, films et objets rappelant sa vie. Trois comédiens donnent également des petits spectacles.
Un timbre a même été créé à l'effigie du célèbre normand, une belle occasion de reprendre la plume.

Exposition "Les amis de Bourvil" à l'Espace de la mer à Pourville jusqu'au 30 septembre