Attentat en Isère : les répercussions sur le plan Vigipirate en Haute-Normandie

A la suite de l’attentat commis contre une usine à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), la préfecture de Seine-Maritime a annoncé un renforcement des mesures du plan vigipirate en Haute-Normandie.

© Laurent Lagneau / France 3 Haute-Normandie
Le département était déjà placé sous plan vigirate renforcé depuis les attentats en janvier dernier à Paris. Depuis ce vendredi 26 juin et l’attentat commis contre une usine à Saint-Quentin-Fallavier (Isère),  les patrouilles vont être intensifiées en Haute-Normandie.

Le département de Seine-Maritime est tout particulièrement concerné entre les sites industriels et la présence des deux centrales nucléaires et entreprises à risque classées Sevéso.

Concernant les grands événements à venir dans les prochaines semaines en Haute-Normandie, la sécurité autour du passage du Tour de France et des concerts de la Région seront notamment renforcée.

VIDEO : les instructions données par Jean Marc Magda, directeur de cabinet du préfet

durée de la vidéo: 00 min 58
Vigipirate : les instructions données par Jean Marc Magda, directeur de cabinet du préfet

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat faits divers terrorisme sécurité société nucléaire environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter