Attentat en Isère : les répercussions sur le plan Vigipirate en Haute-Normandie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mathilde Riou
© Laurent Lagneau / France 3 Haute-Normandie

A la suite de l’attentat commis contre une usine à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), la préfecture de Seine-Maritime a annoncé un renforcement des mesures du plan vigipirate en Haute-Normandie.

Le département était déjà placé sous plan vigirate renforcé depuis les attentats en janvier dernier à Paris. Depuis ce vendredi 26 juin et l’attentat commis contre une usine à Saint-Quentin-Fallavier (Isère),  les patrouilles vont être intensifiées en Haute-Normandie.

Le département de Seine-Maritime est tout particulièrement concerné entre les sites industriels et la présence des deux centrales nucléaires et entreprises à risque classées Sevéso.

Concernant les grands événements à venir dans les prochaines semaines en Haute-Normandie, la sécurité autour du passage du Tour de France et des concerts de la Région seront notamment renforcée.

VIDEO : les instructions données par Jean Marc Magda, directeur de cabinet du préfet

durée de la vidéo: 00 min 58
Vigipirate : les instructions données par Jean Marc Magda, directeur de cabinet du préfet

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.