Cet article date de plus de 5 ans

Au nord de Rouen, un stockage de produits destinés aux agriculteurs sème la discorde

Une plate-forme de stockage de produits chimiques doit prochainement être agrandie sur la commune de Vieux-Manoir. Les habitants affirment qu'ils ont découvert le projet par hasard.  
"Au nord de Rouen, un projet de stockage sème la discorde" ©France 3 Normandie
VIDEO : le reportage France 3 Normandie de  Magali Nicolin et Jean-Luc Drouin (montage Alban Vian) avec les interviews de :
Un projet apparemment découvert ... par hasard
A Vieux-Manoir (Seine-Maritime), une petite commune de 700 habitants située au nord de Rouen, une partie de la population est vent debout contre le projet de rénovation d'une plate-forme de stockage de produits phytopharmaceutiques. C'est un riverain qui a découvert ce projet en passant devant la coopérative agricole à l'origine des travaux. Il s'agit de rénover le site exitant pour stocker plus de produits et de matériels.


4 200 tonnes de produits phytopharmaceutiques 
La construction de cette plate-forme va permettre à la coopérative Cap Seine de centraliser les différents sockages de la région. Les produits stockés et reconditionnés sont destinés aux agriculteurs rattachés à cette coopérative, ils sont 3 700. 

Un collectif de riverains 
Un collectif de riverains s'est créé pour se faire entendre. Leurs craintes : les allées-venues de camions de 38 tonnes et de tracteurs mais également des doutes pour leur environnement.

Réponse de la coopérative
Avec cette extension de stockage, le site anciennement classé Seveso seuil bas, sera considéré comme Seveso seuil haut. Pour se conformer à cette contrainte, les travaux permettront une mise aux normes garantissant la sécurité des lieux.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie