Bien-être près de Saint Lô : La Parenthèse Verte, un retour à la nature pour se sentir mieux

Publié le
Écrit par François Hauville
La longère qui accueille la parenthèse verte est encore en travaux, mais 3 chambres sont déjà prêtes à accueillir des pensionnaires
La longère qui accueille la parenthèse verte est encore en travaux, mais 3 chambres sont déjà prêtes à accueillir des pensionnaires © Facebook - La Parenthèse Verte

Dans la Manche, à Lamberville, Nathalie Kocinski a créé un lieu dédié au bien être en pleine nature. L’association propose des moments partagés avec les animaux, des ateliers autour de la permaculture ou du respect des êtres vivants pour se retrouver et s’ouvrir aux autres.

Pour vraiment comprendre ce qu’est La Parenthèse Verte, il faut d’abord découvrir le parcours de sa fondatrice, Nathalie Kocinski. Elle commence une carrière qu’on pourrait qualifier de réussie : après des études de droit des affaires, elle est embauchée par la direction d’une grande banque internationale. 

Pendant 7 ans, j’ai découvert un monde de l’entreprise aussi passionnant que contraignant

Nathalie Kocinski

Mais à la veille de ses trente ans, la jeune femme ne se sent pas à sa place. Elle décide de quitter ce milieu qui ne correspond pas à ses valeurs et multiplie les expériences dans l’industrie.

A ce moment-là, j’ai compris que les entreprises « classiques » n'étaient pas faite pour moi. Elles sont construites sur un modèle pyramidal et sont incapables d’impliquer les salariés dans un projet fructueux pour tous.

Nathalie Kocinski

Cette remise en question est difficile et c’est un long cheminement qui attend Nathalie.

Un retour au sources

Nathalie arrive alors en Normandie et commence une introspection qui va durer 6 ans. Elle exerce plusieurs métiers, mais le travail n’est plus au centre des ses préoccupations. Elle prend le temps de vivre et redécouvre la vie à la campagne.

J’ai vécu en front de mer, avec la nature, les animaux. Ca m’a fait beaucoup de bien et j’ai pu traverser cette période compliquée

Nathalie Kocinski

Nathalie comprend que la nature, les animaux et les plantes peuvent apporter beaucoup aux personnes en souffrance. C’est aussi un environnement propice à la remise en question de nos modes de vie.

Le début d’une nouvelle vie

Cette expérience, Nathalie souhaite la partager : elle se forme aux sciences cognitives, à l'équi-coaching et fonde en 2018 l'Académie de l’audace. Elle y propose des formations qui invitent les participants à remettre l’ouverture à l'autre et le respect au centre de leurs pratiques.

C’est un organisme de formation professionnelle dédié aux compétences de l’incertitude, à l'intelligence de l’émotionnel. Tout ce qui va permettre de se sentir mieux avec soi-même et avec les autres, de choisir la coopération plutôt que la peur

Nathalie Kocinski

C'est à ce moment que l’idée d’un lieu pour se ressourcer prend racine : un refuge en harmonie avec la nature ou l’on peut prendre soin de soi, prendre du recul et retrouver la quiétude de la vie à la campagne.

Un havre de paix ouvert à tous

Pour aller plus loin et s’ouvrir à un public plus large, Nathalie crée La Parenthèse Verte. Depuis le début de l’année 2021 l’association s’est installée en pleine nature au lieu-dit du Breuil à Lamberville, dans la Manche.

C’est un endroit privilégié, on est à 20 minutes de Saint Lô, donc on n'est pas complètement perdu, mais quand on est à Lamberville, on a l’impression que le temps s’est arrêté

Nathalie Kocinski

La longère qui accueille La Parenthèse Verte est encore en travaux, mais 3 chambres sont déjà prêtes à accueillir des pensionnaires. Le lieu est ouvert aux personnes en situation de vulnérabilité pour des longs séjours, mais aussi aux familles qui souhaitent simplement se reconnecter avec la nature le temps d’un week-end. L’association propose un tarif plein et un tarif solidaire en fonction du quotient familial pour permettre à tout le monde de profiter de ce lieu de bien-être.

Se retrouver avec la nature n’est pas toujours si facile qu’on l’imagine. Certaines personnes qui traversent des étapes difficiles, ont également des difficultés financières et n’y ont pas accès, alors que c’est à ce moment-là qu'elles en ont besoin. C’est pourquoi la parenthèse doit leur être accessible.

Nathalie Kocinski

Des ateliers pour se reconnecter avec le vivant

La Parenthèse Verte, c’est avant tout un lieu vivant, une trentaine d’animaux tient compagnie aux occupants de la maison : chien, chats, lapins, poules, oies, chèvres et même quelques poissons dans le lavoir. Nathalie et les bénévoles de l’association mettent en place des ateliers de médiation animale. Prendre soin des animaux aide aussi à prendre soin de soi. Lors de ses ateliers, les animaux sont vecteurs de lien social, ils sont perçus comme réconfortants et permettent de rompre l'isolement.

L’animal ne connaît pas les codes sociaux, il ne s'intéresse qu'à ce que l’humain dégage, et ça c’est très reposant. Ce qui est fascinant avec les animaux c’est qu’ils nous acceptent sans jugement, ils n’attendent rien de nous. C’est parfait pour travailler sur la confiance et la bienveillance.

Nathalie Kocinski

Autour de la maison, les visiteurs fréquentent aussi le potager. L’équipe y organise des ateliers pédagogiques pour sensibiliser les enfants et les adultes sur la vie des végétaux. De la relaxation à la cuisine, les activités autour de cet espace sont nombreuses. Plonger les mains dans la terre, s'imprégner des odeurs du jardin au printemps ou encore marcher en pleine nature et profiter des paysages du bocage sont des moment privilégiés pour retrouver la sérénité.

On a un atelier “Du potager à l'assiette" pour apprendre à cuisiner les légumes du potager en fonction des saisons, on a un atelier “dessiner la nature”, des ateliers sensoriels. On peut faire plein de choses.

Nathalie Kocinski

Lors d'un séjour à La parenthèse Verte, c'est le vivant dans sont ensemble qui est au centre des préoccupations. Au travers des plantes et des animaux, les participants sont incités à mieux écouter leurs émotions, laisser libre court à leur créativité pour mieux appréhender la vie en groupe.

Une expérimentation à partager

Pour Nathalie, les lieux pour se ressourcer en pleine nature sont encore trop peu nombreux en France, c’est pourquoi le partage d'expérience est aussi au cœur du travail de l’association.  L’aventure de la parenthèse verte permettra de valider un modèle économique viable en collaboration avec la commune qui pourra inspirer de nouvelles initiatives.

L’idée c’est de transmettre gratuitement nos connaissance à des gens qui ont envie de mener un projet proche de la nature, de travailler sur la notion de bien commun, ou encore de rénover un patrimoine rural. Nous souhaitons proposer un guide pour qu’ils fondent leur lieu, qui ne sera pas une Parenthèse bis, mais qu’on aura contribué à construire.

Nathalie Kocinski

Retrouvez l'interview de Nathalie Kocinski dans notre émission Vous êtes formidables du 1er décembre en replay ici

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.