• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Brexit : En 3 points, ce qui va changer dans la vie des normands

On ne compte plus les liens qui unissent la Normandie et l'Angleterre : on ne parlera même pas de Guillaume, des pierres du Bessin qui ont construit les villages du sud de l'Angleterre, ni de la Tapisserie de Bayeux... Si le Brexit passe, que vont devenir nos relations de voisinage ?

Par Charlotte Guéret-Laferté

  • Le rétablissement des barrières douanières.

Déjà, il risque d'y avoir d’avantage d’attente aux terminaux des cars ferries. Il faudra de nouveau s’acquitter des contrôles douaniers pour traverser la Manche. Les entreprises exportant vers le Royaume-Uni devront payer 10% des droits de douane supplémentaires. On peut imaginer que des répercussions sont à craindre au niveau de notre porte-monnaie !  Le contrôle aux frontières impactera les circuits logistiques et d’approvisionnement, ce qui entraînera des délais de livraison plus longs. Il faudra donc s'y prendre à l'avance si on veut continuer à manger du pudding à Noël !
 

  • L’économie liée à la pêche pourrait être fortement déstabilisée.

Avec ses 638 kilomètres de côtes, la Normandie est la première région française pour l’économie maritime et la 2ème région française pour la pêche. En remettant en cause la convention de Londres, les anglais pourraient interdire aux pêcheurs normands de s'approcher des côtes anglaises. Or, la moitié des poissons sont capturés dans les eaux britanniques. Un enjeu de souveraineté nationale pour les britanniques, qui souhaitent reprendre le contrôle de la pêche.
 
  • De fortes répercussions économiques sont à craindre pour notre région.

Sur 500 entreprises étranges normandes, 53 entreprises viennent du Royaume-Uni, qui est le 4ème client de la Normandie pour l’export et 7ème fournisseur pour l’import.
La mise en place de nouveaux contrôles pourrait voir le jour, et faire l’objet de contrôles vétérinaires et phytosanitaires supplémentaires sur l’activité et le trafic des ports normands.

Notre inquiétude majeure est sur le degré d'anticipation, il n'est probablement pas satisfaisant pour les services vétérinaires. Je pense que les douanes ont beaucoup plus anticipé les choses.

Hervé Morin, Président de la Région Normandie.
 
Extrait documentaire "la Manche, bras de mer bras de fer"


► Vendredi 29 mars, retrouvez toutes nos éditions d'information du 12/13 et du 19/20 en direct du port de Ouistreham. Il sera question de nos voisins les anglais !
 

La Manche, bras de mer, bras de fer
Diffusion : lundi 25 mars après le Soir 3
Un documentaire de 52'
Réalisé par : Thierry Durand
Coproduction : Aligal Production  et France Télévisions

A lire aussi

Sur le même sujet

Le French Fab Tour à l'Armada de Rouen

Les + Lus