Cet article date de plus de 6 ans

C'est aussi la rentrée pour l'école de courses hippiques de Graignes, dans la Manche

La rentrée des classes c'est aujourd'hui, partout en France. Dans la petite ville de Graignes, les élèves eux, ne préparent pas que leur cartable, certains chaussent aussi les bottes.
À l'école de course hippique de Graignes, le réveil a été matinal. Dès 6h45, les élèves sortaient du lit avec tous la même attente: voir les chevaux. Ici, les adolescents ne sont accueillis qu'à partir de la 4e et pour deux ans seulement, autrement dit jusqu'au brevet. Les plus chanceux peuvent continuer jusqu'en première. La partie enseignement général occupe la moitié de l'emploi du temps et en parallèle, les élèves travaillent avec les chevaux dans le but d'acquérir un savoir-faire.

Cette alternance permettra à 4% des élèves de devenir jockey professionnels, même si c'est le rêve de la majorité d'entre eux. Les autres deviendront driver, Premier Garçon, Garçon de voyage ou même entraîneur. Le but dans cette école est de se professionnaliser. Les jeunes apprennent donc à faire les box, soigner les chevaux, avant de les monter, même si tous attendent ce moment avec impatience.

Reportage de Jean-Michel Guillaud et Catherine Berra:
durée de la vidéo: 02 min 15
L'école de Graignes fait sa rentrée

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rentrée scolaire éducation société cheval hippisme sport