Caen : succès fou pour l'opération de vaccination sans rendez-vous

Les annonces du président de la République, lundi soir, ont mis un coup de turbo sur la vaccination. Le long du port de plaisance à Caen, le point de vaccination éphémère sans rendez-vous a rencontré un franc succès, mercredi 14 juillet 2021. L'opération continue ce jeudi.
Le centre éphémère de vaccination a rencontré un franc succès, place Courtonne à Caen.
Le centre éphémère de vaccination a rencontré un franc succès, place Courtonne à Caen. © Salima Zeggaï / France Télévisions

Sous un soleil de plomb, une file ininterrompue se constitue le long du bassin Saint-Pierre. En ce mercredi de fête nationale, c'est la première opération de vaccination sans rendez-vous dans le centre-ville de Caen. Le mot a bien circulé et depuis la mi-journée, la queue ne désemplit pas. 

La grande majorité patiente debout, un masque vissé sur le visage. Les lunettes de soleil sont de sortie, en ce mercredi chaud et ensoleillé du 14 juillet 2021. Beaucoup recherchent l'ombre des arbres ou encore celle des cabanes des bars-restaurants installées tout à côté. 

Le contraste est fort entre ceux qui attendent, patiemment, leur injection et ceux qui, quelques mètres plus loin, profitent du soleil attablés en terrasse. 

De quoi rendre l'attente d'autant plus longue... "Deux bonnes heures d'attente en moyenne", estime Noëlle Coeuret, cadre départementale de l'UMPS (Unité mobile de premiers secours) en charge de l'opération. 

"Profiter des vacances"

Les annonces du président de la République, lundi, de conditionner l'accès aux lieux culturels, restaurants et transports aux seuls détenteurs d'un pass-sanitaire ont eu un effet turbo, estime-t-elle.

"Les gens prennent les devants parce qu'ils veulent partir en vacances et profiter des restaurants, des cinémas, des activités sur place... Quand on leur demande pourquoi ils ne se font vacciner que maintenant, ils répondent qu'ils n'ont pas le choix..."

Dans la file d'attente, Place Courtonne, le public est un peu différent de celui que l'on peut rencontrer dans les centres de vaccination. Beaucoup de jeunes, voire de très jeunes. Des enfants de 12 ans et plus qui devront, comme leurs aînés, présenter un test PCR négatif ou un certificat de vaccination pour avoir accès à certains espaces. 

Entre 13h30 et 22h15, place Courtonne, se sont 846 personnes, petites et grandes, qui ont reçu une dose de vaccin. "C'est énorme, assure Noëlle Coeuret. On avait prévu le coup, on se doutait qu'il y aurait un engouement dans le centre-ville de Caen." A titre de comparaison, une opération similaire avait lieu à Honfleur également ce mercredi : 244 doses ont été distribuées.

Sensibilisation en terrasse

En fin d'après-midi, ceux qui étaient attablés aux terrasses des bars ont eu droit à un instant de sensibilisation.

"Vous voulez des autotests ?", apostrophent les équipes de l'UMPS à un groupe d'amis en leur distribuant les goodies. "Je veux bien mais est-ce utile si je suis vaccinée ?", répond l'une des plus jeunes du groupe. 

L'occasion pour eux de rappeler que l'autotest peut servir en cas de doute après une soirée où les gestes barrières n'ont pas été très bien respectés, ou si un ami non-vacciné présente des symptômes. Ils ont ensuite procéder à la méthodologie pour montrer comment utiliser l'autotest. "C'est une manière pour nous de faire de la médiation, parler aux gens et répondre à leurs questions", explique la cadre départementale de l'UMPS, Noëlle Coeuret. 

Dernières injections reçues à 22h15, l'occasion pour les équipes de l'UMPS de faire un bilan sur la journée. Ereintés mais satisfaits, ils réitèrent l'opération ce jeudi après-midi au même endroit : place Courtonne de 13h à 20h. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19