Affaire du meurtre de Nabil dans le quartier de la Pierre Heuzé à Caen : l'enquête avance à grand pas

Plus d'un mois après le meurtre du jeune Nabil Abbel, tué par balles le vendredi 24 janvier au pied d'un immeuble de son quartier à Caen, la Pierre Heuzé, un premier suspect a été arrêté à Paris en milieu de semaine et  un deuxième au Mans, ce jeudi 5 mars. Les deux sont en garde à vue.
Le 24 janvier dernier, un jeune homme a été tué d'un coup de fusil alors qu'il était au pied d'un immeuble de son quartier, la Pierre Heuzé, à Caen.
 
Police et gendarmerie ont travaillé main dans la main pour cette enquête et depuis des semaines, les auteurs présumés sont recherchés. Un premier suspect a été arrêté ces derniers jours, à Paris. Il est, depuis, entendu à Caen et pourrait être présenté à un juge d'instruction dans les heures qui viennent.

Selon nos confrères du journal Liberté, la Procureure de la République affirme que ce jeune suspect, âgé lui-aussi de 18 ans, a été arrêté alors qu'il revenait d'Espagne.
Depuis des semaines, les enquêteurs suspectaient une fuite à l'étranger.

Un autre individu était toujours recherché. Il a finalement été interpellé au Mans, ce jeudi 5 mars. Il est placé en garde à vue dans la sarthe. 

 


Nabil un jeune homme aimé dan son quartier


 
La mort violente de Nabil a crée une vive émotion dans le quartier où beaucoup de monde connaissait ce jeune homme mordu de football et joueur de l'ASPTT Caen. D'ailleurs dans tous les matches qui ont suivi, les équipes des clubs caennais ont respecté un minute de silence, pour lui rendre hommage.
Quelques jours après sa mort, une marche blanche à réuni près de 500 personnes à Caen.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers