Au revoir Monsieur Sannier !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nicolas Corbard .

Henri Sannier, qui a donné ses lettres de noblesse à France 3 Normandie pendant 10 ans, présente son dernier Tout le Sport ce jeudi soir pour une retraite bien méritée après 45 ans de télé.

Depuis 45 ans il nous accompagne sur le petit écran. Et particulièrement, nous, les Normands.



Car si Henri Sannier est né à Puteaux dans les Hauts-de-Seine et a débuté sa carrière à Lyon, c’est bien avec la Normandie et Caen qu’il a toujours eu une histoire d’amour.



A Bayeux, il a rencontré sa femme. Ses enfants sont nés dans la capitale bas-normande. Et lorsqu’il débarque en 1976 à Saint-Contest à presque 30 ans, il révolutionne la télé régionale.



durée de la vidéo: 01 min 40
©France 3 Normandie


Pendant 10 ans, il fut le rédacteur en chef de France 3 Normandie. Il découvrit des talents, s’inspira du journalisme à l’américaine en créant une newsroom, créa la station de Caen, rue Fred Scamaroni, où elle se trouve toujours…



Surtout, il démontra aux Parisiens que les Normands savaient faire eux aussi de la télé. Ainsi, il multiplia les prises d’antenne exceptionnelles, accompagna de grands évènements avec pour objectif de faire connaître et rayonner sa région de cœur. Comme ici, en juillet 1977 à Londres :



durée de la vidéo: 01 min 52
©INA


Son ton, résolument impertinent, lui permit de se faire remarquer à Paris. Et en 1986, il partit avec quelques autres pour lancer le 19/20 sur l’antenne nationale.



Ce jeudi soir à 20h, Monsieur Henri Sannier présentera donc son dernier Tout le Sport, après 45 ans de bons et loyaux services. Nul doute qu’il reviendra de temps à autres nous faire un petit coucou en Normandie.



En tout cas, il l’a dit sur notre antenne ce midi, il devrait être bien occupé pendant sa retraite !



durée de la vidéo: 04 min 33
©France 3 Normandie

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité