Les avocat.e.s du barreau de Caen s'inspirent de Delacroix et sa Liberté guidant le peuple

Tableau vivant, chaîne de solidarité ou encore serments prêtés entre avocats: l'occasion de la rentrée solennelle du tribunal judiciaire de Caen a donné lieu à des actions pour dénoncer la réforme de leur système de retraite. 
Un certain sens de la mise en scène avec ce tableau vivant s'inspirant du célèbre tableau d'Eugène Delacroix, " La liberté guidant le peuple".
Un certain sens de la mise en scène avec ce tableau vivant s'inspirant du célèbre tableau d'Eugène Delacroix, " La liberté guidant le peuple". © Stéphanie Potay
Le 8 janvier dernier, à Caen ( 14)  l'action des avocats et avocates de Caen avait été particulièrement remarquée. Venue inaugurer pour la fusion des tribunaux d'instance et de grande instance en tribunal judiciaire, la Ministre de la Justice avait  été "accueillie" par  des avocats qui avaient symboliquement jeté leurs robes. 
 
Ce matin, à l'occasion de la rentrée solennelle du nouveau tribunal judiciaire, une centaine d'entre eux s'est réunie devant le bâtiment et sont symboliquement entrés à l'intérieur en faisant une chaîne de solidarité. Ils ont ensuite prêté serment entre eux tandis qu'une poignée posait dans un tableau vivant inspirée du célèbre tabaleau de Delacroix " La liberté guidant le peuple". 
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
retraites économie justice société