Brigitte part en retraite après avoir connu la mort et la résurrection de Jeannette

Brigitte Monnier dans la nouvelle usine de la biscuiterie Jeannette
Brigitte Monnier dans la nouvelle usine de la biscuiterie Jeannette

Brigitte Monnier a commencé à travailler à la biscuiterie Jeannette en 1973. Elle est la première à partir en retraite depuis la résurrection de l'entreprise il y a deux ans.

Par CM et SL

C'est une page de sa vie qui se tourne, une vie qui a longtemps été associée à celle de la biscuiterie Jeannette. Une vie mouvementée donc, ponctuée par les rires et les larmes. Et forcément, lors de son discours d'adieu à ses collègues, la voix de Brigitte Monnier était quelque peu nouée par l'émotion. Elle est la première à partir depuis la résurrection de l'entreprise après sa mise en liquidation. Elle part de son plein gré alors que la société présidée par Georges Viana se lance dans une nouvelle aventure, rien de moins que la conquête du monde.

Avant de partir, celle qui fut embauchée en 1973, a visité la nouvelle usine située à Colombelles et goûté les madeleines tout juste sorties de l'imposant four récemment acquis par la société. "Elle est bonne, elle a le goût de framboise, ça n'a pas changé. Le goût est toujours le même. Elles sont délicieuses". Brigitte aurait bien participé à cette nouvelle aventure. Mais l'heure de la retraite a sonné. "C'est notre meilleur élément pour goûter nos madeleines, pour nous dire ce qui va, ce qui ne va pas. On va lui demander de revenir de temps en temps", indique le patron, Georges Viana.


Reportage de Stéphanie Lemaire et Gwenaëlle Louis
Intervenants :
- Brigitte Monnier, Jeannette à la retraite
- Georges Viana, président de Jeannette

Première retraité chez la nouvelle biscuiterie Jeannette

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bolbec : mise en examen pour meurtre d'un habitant

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne