Le chantier sera ouvert au public les 17, 18 et 19 juin dans le cadre des journées nationales de l'archéologie.

C'est l'une des dernières béances héritées de la destruction de la ville en 1944. Depuis que l'ancien hôtel de ville a été rasé, la place de la République, ainsi que l'endroit a été baptisé après-guerre, n'est rien d'autre qu'un espace vacant, qui fait aujourd'hui office de parking. La municipalité de Caen a d'ailleurs décidé de réinvestir cet espace dans le cadre de son plan de redynamisation du centre-ville. D'ici 2019, une halle commerciale couverte doit voir le jour sur la place afin d'abriter des commerces de bouche.

Avant le démarrage des travaux, un diagnostic archéologique est effectué par le service départemental d'archéologie du Calvados. Les investigations ont débuté le 1 er juin. Elle devront avoir prix fin le 21 juin. Les archéologues procèdent par sondage en creusant à différents endroits de la place. Si le diagnostic révèle un intérêt archéologique, des fouilles préventives plus approffondies pourront être menées.

Fouilles dans les décombres des bombardements de 1944

C'est la première fois que des archéologues explorent ce quartier de la ville. Après les bombardements du 7 juin et du 7 juillet 1944, l'hôtel de ville est en ruine. "Vous avez un immense tas de gravats. c'est assez long à déblayer, explique l'archéologue Vincent Hincker, qui dirige les fouilles. C'est aussi compliqué parce qu'il y a des poutrelles en fer dans tous les sens, et on ne sait même pas s'il y a encore des bombes au milieu des pierres. Donc on s'est occupé de dégager la place, mais on n'a pas jugé utile de creuser. Tout ce qu'il y avait en dessous est resté das son état d'origine". D'où l'intérêt de ces premières investigations qui ont permis aux archéologues de découvrir les caves de l'ancien hôtel de ville, et les fondations de ce qui fut l'église Saint-Jean Eudes.

Reportage de Thierry Cléon et Cyril Duponchel :
©France 3 Normandie

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité