Caen : dernière journée du Turfu festival annulée à cause du mouvement social à la SNCF

Le turfu festival est contrait d'annuler sa dernière journée du dimanche 20 octobre 2020 à cause du mouvement social de la SNCF / © France 3 Normandie
Le turfu festival est contrait d'annuler sa dernière journée du dimanche 20 octobre 2020 à cause du mouvement social de la SNCF / © France 3 Normandie

Si vous voulez profiter du Turfu Festival, il faut vous dépêcher ! Le dernier jour, qui devait avoir lieu dimanche 20 octobre, se voit annulé en raison du mouvement social à la SNCF. 40 à 50 % des porteurs de projet, qui avaient prévu de venir par le train, ne pourront pas se rendre à Caen.  
 

Par Flore Caron

"Il y a encore la possibilité de clôturer le festival en beauté", affirme Jerôme Caudrelier, co-organisateur du Turfu festival à Caen. La dernière journée de l’événement, qui devait avoir lieu le dimanche 20 octobre, se voit annulée à cause du mouvement social de la SNCF. En effet, 40 à 50 % des porteurs de projet ne pourront pas se rendre à Caen en raison de la non-circulation de leur train. Il ne reste donc plus que la journée et la soirée du samedi 19 octobre pour profiter des animations proposées par le festival Caenais, entre art et science. Et malgré sa grande déception, Jérôme Caudrelier veut rester positif : "c’est dur mais nous sommes quand même très content d’accueillir le public aujourd’hui". Bien que certaines animation aient été annulées dès ce samedi 19 octobre, la plupart étaient maintenues. Au programme : Archéologie participative, objets connectés d'apprentissage ou encore peluchologie, etc. Et c'est en musique que se clôturera cette dernière journée avec un dj set de l’artiste Caennais Pop the fish à 19h30.
 

Un festival entièrement gratuit

Le crédo des organisateurs : proposer un festival grand public. Pour être accessible à tous, le Turfu festival est donc entièrment gratuit. Même les "Grands témoins", des spécilalistes d'une thématique, interviennent bénévolement. Et depuis le début de le semaine, plus de 700 personnes ont ainsi pu profiter des ateliers proposés sans débourser un centime. Une semaine qui, d'après Jérôme Caudrelier, "s'est merveileusement déroulée". 

A lire aussi

Sur le même sujet

Plan de sortie Glyphosate

Les + Lus