Cet article date de plus de 5 ans

Carnaval étudiant: la Ville de Caen dénonce "le positionnement incompréhensible" de l'Université

Ce mardi, l'Université de Caen annonçait via un communiqué qu'elle refusait d'accueillir le départ du défilé du carnaval étudiant de Caen. La Ville lui répond ce mercredi et fait part de son "étonnement".
A moins de deux semaines de ce grand rendez-vous (le 8 mars), l'ambiance n'est pas à la fête entre la Ville de Caen et l'Université. Au coeur de la discorde, la carnaval étudiant de Caen, souvent présenté comme "le plus grand" de France et qui a attiré l'an dernier 30 000 personnes. L'Université a fait savoir publiquement ce mardi, via un communiqué, qu'elle refusait d'accueillir le point de départ du défilé, comme c'était le cas lors des éditions précédentes, malgré les affirmations du maire-adjoint dans la presse

La Ville lui répond ce mercredi dans un communiqué où elle dit s'étonner du "positionnement incompréhensible de l'exécutif de l'Université dans ce dossier". Elle rappelle son investissement, avec la préfecture, depuis 2014 "pour soulager l'université en organisant l'accueil du cortège en fin de parcours". Elle indique également que "la Ville et les services de l'Etat ont répondu favorablement aux demandes formulées l'année dernière par l'Université en dotant l'événement d'un cadre structuré", une association "à laquelle, finalement l'Université n'a pas souhaité s'associer".

Pour la Ville de Caen, l'Université a fait le choix de "pratiquer la politique de la chaise vide" en ne participant pas aux réunions préparatoires auxquelles elle était conviée. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
carnaval culture fêtes locales éducation