INSOLITE : Fin du monde... il y a 10 ans, le canular vidéo de ce Caennais faisait le buzz

Publié le
Écrit par Boris Letondeur .

Fin 2012, la planète entière retient son souffle. Le calendrier maya a prévu la fin du monde pour le 21 décembre et les théories les plus farfelues sont relayées par les médias. C'est ainsi que Simon Gosselin, vidéaste caennais, a dupé des millions de personnes avec sa vidéo mêlant la prophétie maya, une fausse prédiction de Nostradamus et... le chanteur coréen Psy. Un canular qui a fait le tour du monde.

"C'est peut-être juste des coïncidences... mais ça en fait beaucoup quand même. Par mesure de sécurité, vaudrait mieux que Psy retire sa vidéo de Youtube". Mi-décembre 2012, alors que Gangnam Style, le tube mondial du chanteur coréen, vient d'atteindre le record de 800 000 visionnages sur Youtube, et se rapproche à grande vitesse du symbolique milliard de vues, Simon Gosselin, vidéaste caennais, décide de lier le phénomène à l'autre grande actualité de cette fin 2012 : la fin du monde prédite par les Mayas. 

Du matin calme la fin viendra, une fois le nombre de cercles alignés à neuf sera, du cheval qui dansera.

C'est par cette prédiction - inventée - de Nostradamus que le doctorant en littérature Guillaume Leroy, le personnage créé par Simon Gosselin, initie son propos. "Le matin calme, c'est la Corée. Le cheval qui dansera, c'est la chorégraphie de Psy. Les neuf cercles, c'est le milliard de vues du clip sur Youtube, qui approche grandement. Et si ça continue comme ça, ce sera atteint le 21 décembre, donc ce qui correspond à la fin du monde prophétisée par les Mayas". Avec cette explication alambiquée mais finalement emplie de logique, il réussit à capter l'attention de ceux qui croient fort en la fin du monde et à intriguer les médias du monde entier.

Tout est parti d'une discussion avec Antoine Daniel, un autre créateur de contenu sur la plateforme de vidéo en ligne. "On parlait du record de vues de Gangnam Style et on s'est dit que ce serait marrant de lier ça à la prophétie maya de la fin du monde, via Nostradamus, qui aurait prédit à peu près toutes les catastrophes de l'Histoire. Pour la vidéo, j'ai fait exprès de prendre une caméra de mauvaise qualité, et j'ai créé un nouveau compte sur Youtube, pour ne pas qu'on sache que ça venait de moi et qu'on ne fasse pas le lien avec ce que je faisais déjà"

Car Simon Gosselin avait déjà sa notoriété avant le buzz de sa fausse prophétie. Sa spécialité, c'était les mashup de musique, des montages où il faisait cohabiter par exemple Les Sardines de Patrick Sébastien sur des images de concert des Foo Fighters, ou bien Enrico Macias avec Highway to Hell d'ACDC. Il publiait aussi d'autres vidéos dans lesquelles il déterrait le pire d'internet dans le le Caca du Net, ou analysait les pires copies de vrais films dans les Nanarchistes.

De Youtube à la photographie

Mais sa plus grande réussite restera cette vidéo bidon de révélation sur Gangnam Style. "En quelques jours, elle avait été vue plus de 250 000 fois. En France et ailleurs dans le monde, des gens se filmaient en train d'analyser ma vidéo". En Chine, l'une d'entre elles avait cumulé plus d'1,5 millions de visionnages. "Les gens ont repris la citation de Nostradamus telle quelle sans aucune vérification, même une fois que j'avais révélé que c'était faux, certains continuaient à y croire. J'ai été interviewé sur LCI, M6, France 3... Une amie a vu un reportage dans un JT mexicain". En recherchant "Gangnam style, Nostradamus" sur internet, on trouve encore des articles sur des sites italiens, anglais, espagnols, croates, brésiliens... 

Aujourd'hui, Simon ne publie plus de vidéos sur Youtube. "J'ai continué quelques années et puis j'ai arrêté, pour me focaliser sur la photographie". Le caennais est passé de l'autre côté de l'objectif. S'il reste vidéaste "surtout pour des commandes institutionnelles ou commerciales", il est avant tout photographe. Spécialiste de portraits, et mises en scène, on lui doit notamment deux grands projets. Tout d'abord Violent Toys, une série de montages photos avec des jouets et figurines, exposée notamment aux cinémas Pathé des Rives de l'Orne. On lui doit aussi Inkipit, un projet de photo-témoignages autour de modèles multi-tatoués, le rappeur Seth Gueko s'est notamment prêté au jeu. 

Dix ans après son buzz, Simon Gosselin retient qu'une partie de sa fausse prophétie s'est quand même révélée vraie. Le clip vidéo de la chanson Gangnam Style a bien franchi la barre du milliard de vues le 21 décembre 2012. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité