• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La foire de Caen 2018 se termine, l'an prochain ce sera une foire en mode cinéma

© CAENEVENT
© CAENEVENT

Avec près de 150 000 visiteurs pour cette année, la foire de Caen maintient ses objectifs. "Il y a pas d'érosion", affirment ses organisateurs. Chez les commerçants, le sentiment est parfois plus mitigé. Mais le rendez-vous est donné pour 2019 .

Par Alexandra Huctin

La foire de Caen, c'est terminé pour cette année!
Ce dimanche 30 septembre 2018, après une semaine de vente et de bagou, les organisateurs ont compté près de 150 000 entrées. Un chiffre de fréquentation qui étonne les commerçants plutôt déçus de leur semaine. "Il y a eu toute la semaine un sentiment de vide", explique un vendeur du rayon ameublement "pourtant le parking est plein. Mais on a pas l'impression que les acheteurs sont là"

La rue du bagou ce n'est plus ce que c'était

Et c'est dans l'allée réservée aux camelots que l'ambiance est la plus morose. Il y a du monde, beaucoup de monde même. "Mais regardez les gens, leurs mains sont vides", lâche un vendeur désabusé. Toute sa marchandise se vend maintenant sur internet toute l'année, et il est devenu très difficile de surprendre les promeneurs. 

VIDEO <<< reportage  FRANCE 3 NORMANDIE dans les allées de la Foire de Caen 2018-  
foire de Caen: bilan 2018

Et comme le veut la tradition, la foire se termine avec l'annonce du thème retenu pour la prochaine édition : ce sera le cinéma et ses coulisses.
"Attention, action !"

Sur Twitter Caen Event  annonce les dates: du 13 au 22 septembre 2019

"La reproduction d’un plateau de tournage permettra aux visiteurs de découvrir ces différents métiers, le matériel et les dernières techniques utilisés par l’industrie cinématographique. Le public sera invité à se glisser dans la peau d’un acteur se faisant maquiller, d’un réalisateur prenant place derrière la caméra ou encore d’un scénariste imaginant les dialogues d’une scénette", explique Caen Event. Le rendez-vous est donné. 

Gilets jaunes : les préfectures tentent de se préparer

Les + Lus